En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Antoine Georges lauréat du prix Aneesur Rahman de physique numérique 2020

Professeur au Collège de France, directeur du Centre de physique quantique numérique du Flatiron Institute, Antoine Georges (X1980) est également professeur à l’École polytechnique.

Antoine Georges lauréat du prix Aneesur Rahman de physique numérique 2020

Le prix Aneesur Rahman est décerné depuis 1993 par la Société américaine de physique en reconnaissance de réalisations exceptionnelles dans le domaine de la physique numérique. Il rend hommage à la mémoire d’Aneesur Rahman, pionnier de la dynamique moléculaire, technique de simulation numérique permettant de modéliser l'évolution d'un système de particules au cours du temps. Antoine Georges partage ce prix 2020 avec Gabriel Kotliar de l’université Rutgers.

Ce prix vient récompenser le travail d’Antoine Georges et Gabriel Kotliar dans le développement de l’approche théorique du champ moyen dynamique, laquelle a permis des avancées décisives dans la compréhension des matériaux à forte corrélation quantique, typiquement les oxydes de cuivre supraconducteurs et les matériaux nano-structurés.

Né en 1961 à Paris, Antoine Georges a été élève de l’École polytechnique (X1980) puis a rejoint le Laboratoire de physique théorique de l’École normale supérieure, où il a soutenu sa thèse en 1988. Il a été chercheur dans ce laboratoire jusqu’en 2003, en tant que chargé, puis directeur de recherche au CNRS.

En 2003, il a créé au Centre de physique théorique de l’École polytechnique une équipe de recherche sur la physique des matériaux à fortes corrélations quantiques. Il est professeur à l’École polytechnique et y a présidé le département de physique de 2006 à 2009. Antoine Georges a été nommé professeur au collège de France en 2009 (chaire de physique de la matière condensée).