En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Appel à candidatures à la bourse CFM Woman in quantitative finance

La Chaire « EconophysiX » ouvre l’appel à candidatures 2021 de la bourse de thèse « CFM Woman in quantitative finance ». Cette initiative encourage au cours d’un projet académique de trois ans les recherches d’excellence et vise à donner de la visibilité aux femmes dans un milieu où elles sont sous-représentées.

L’appel à candidatures de la bourse « CFM Woman in quantitative finance » est à présent ouvert. La première lauréate a été accueillie en 2020 au sein de la Chaire « Econophysics & complex systems », à l’origine de cette distinction. La bourse de thèse soutient à hauteur de 2250 euros mensuels le début de carrière de jeunes chercheuses expertes en mathématiques appliquées, physique théorique, sciences de la vie, etc. Cette initiative fait suite à la prise de position de Michael Benzaquen, directeur de recherche CNRS au Laboratoire d’hydrodynamique (LadHyX*) et porteur de la Chaire, pour valoriser les femmes dans un champ où elles sont sous-représentées.

> Plus d’informations ici

A propos de la Chaire :
La Chaire « Econophysics & Complex Systems » vise à développer des outils pour comprendre la dynamique des systèmes économiques en s’affranchissant des modèles très théoriques utilisés d’ordinaire dans cette discipline. Portée par Michael Benzaquen, cette Chaire ambitionne d’utiliser une approche analytique issue du domaine de la physique statistique pour étudier les comportements agrégés en présence d’interactions, hétérogénéités et boucles de rétroaction. Depuis 2018, ces recherches sont rendues possibles grâce au soutien du mécène Jean-Philippe Bouchaud, président de Capital Fund Management, l’un des plus importants fonds d’investissement français. CFM met ainsi à disposition ses infrastructures et ses données pour enrichir les modèles développés par l’équipe de Michael Benzaquen.

*LadHyX : une unité mixte de recherche CNRS, École polytechnique - Institut Polytechnique de Paris