En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Au revoir à la 5e promotion d’X-Up

Après leur Demo Day, le 26 septembre, les start-up de la cinquième promotion de l’accélérateur X-Up de l’École polytechnique quitteront le campus. Retour sur les dix jeunes pousses de cette promotion.

La cinquième promotion de l’accélérateur X-Up de l’École polytechnique  vit ses derniers moments sur le campus. Après le Demo Day, qui a lieu le 26 septembre 2017, les start-up quitteront le Drahi-X Novation Center et laisseront la place à la sixième promotion, attendue à partir de début octobre.

Redécouvrez les start-up de la cinquième promotion :

Anamnèse

La start-up Anamnèse propose une solution informatique qui repose sur l'intelligence artificielle afin d'interroger les patients en amont des consultations médicales et de restituer l’information aux médecins en début de consultation. En sélectionnant les questions les plus pertinentes à poser au patient, en les reformulant ou les validant si nécessaire, Anamnèse fournit au médecin un résumé fiable et approfondi des informations recueillies sur son logiciel professionnel et permet, ainsi, une prise en charge facilitée et mieux adaptée au patient.

Anamnèse a été fondée par Benjamin Chiche, diplômé de master d’informatique et biologie à l’Ecole polytechnique en 2014, Raphaël Canyasse, X2012, et Jérôme Bourreau. Le prototype finalisé est actuellement en phase de test au sein de cabinets médicaux couvrant toutes les spécialités médicales.

Flyinstinct

Flyinstinct propose une solution industrielle de vol autonome des drones pour les entreprises. La start-up, créée par Arthur Yuan Ni, X2005, Luc Simon et Bofei Chen, a mis au point une technologie de rupture pour la localisation centimétrique et le contrôle autonome des drones. Grâce à une plateforme de guidage virtuelle qui affiche le statut et la position de l’appareil dans un espace virtuel 3D, les drones peuvent opérer en extérieur comme en intérieur, même lorsque le signal est perturbé ou bloqué.

La solution Flyinstinct est adaptée aux drones actuels et futurs. Deux brevets ont été déposés.

Gyrolift

La start-up Gyrolift propose des solutions de mobilité intégrant une verticalisation pour tout type d’utilisateur: de l’usager valide à l’usager en situation de handicap moteur. Elle cible, dans les premiers temps de son développement, le marché B2B pour l’insertion dans l’emploi et l’aménagement de postes pour personnes à mobilité réduite.

Créée par Lambert Trénoras, au cours de sa thèse à l'Université Paris-Saclay, Eric Monacelli et Luc Soubielle, Gyrolift a réalisé son premier prototype et l’a évalué sur des personnes valides. La version industrielle est en cours de développement.

Healsy

La start-up Healsy développe un système prédictif de glycémie pour les patients diabétiques afin de les aider à connaitre la quantité d’insuline dont ils ont besoin.  Son algorithme prédictif repose sur un modèle pharmacocinétique capable de simuler le taux de glucose en fonctions des données du patient, ainsi que sur un algorithme d’apprentissage capable de prendre en compte les habitudes alimentaires, comportementales et physiologiques du patient afin d’adapter son modèle.

La start-up, fondée par Stéphane Bidet et Nicolas Caleca, X2004, a testé son prototype auprès de premiers utilisateurs afin d’améliorer son modèle prédictif grâce aux données collectées. 

iFollow

La start-up iFollow, fondée par Vincent Jacquemart et Nicolas Menigoz, ingénieurs de CentraleSupélec et des Arts et Métiers, conçoit des chariots autonomes à destination de la grande consommation et du marché de la logistique industrielle. Basée sur la robotique autonome, la technologie iFollow est capable de se déplacer en autonomie, en intérieur et en extérieur.

iFollow Logistics est  un chariot autonome pour assister les préparateurs de commande en entrepôt. Il permettra à court terme une hausse de la productivité des salariés et une réduction de la pénibilité du travail. Du côté de l’hypermarché, iFollow Retail est en court de finalisation. Ce chariot de supermarché autonome sera capable de suivre ou de guider les consommateurs en hypermarché, sera utilisable par des personnes valides ou en situation de handicap et permettra l’analyse en continue du parcours effectué par le consommateur sur les lieux de vente.

MainBot

La start-up Mainbot, créée par Boris Kesler, Antoine Mulin et Javier Alaves, prépare les enfants à la révolution robotique grâce à son propre robot, Winky. L’objectif : familiariser les enfants à la robotique dès leur plus jeune âge, afin qu’ils en intègrent le fonctionnement et les enjeux, et développer chez eux les compétences qui seront nécessaires à la robotique de demain afin qu’ils y jouent un rôle clé.

Son robot Winky permet aux enfants d’en apprendre plus sur la robotique de manière instinctive et transparente tout en développant une complicité avec leur compagnon qui est customisable, intelligent et indépendant. Winky représente ainsi un outil de sociabilisation alternatif aux écrans omniprésents dans l’éducation et les loisirs des enfants.

Medway Assistance

Medway Assistance, créée par le docteur Igor Lacombat, Pierre Angot, Jérôme Wendling et Philadelphie Knellwolf, propose une interface de vidéo-consultation entre le patient et le médecin via une application mobile intégrée au work-flow de l’assurance et de la banque. Elle offre aux assurances une prise en charge des affections légères et récurrentes de leurs assurés, tout en orientant si besoin les patients vers les prestataires adaptés pour les cas les plus complexes.

Medway repose sur une structure médicale solide, adaptée et experte : des partenaires, issus du monde hospitalier privé, organisent une garde médicale 24/7 disponible en plusieurs langues. Ainsi, Medway offre aux différents acteurs de l’assurance santé un service digital différenciant tout en assurant une meilleure maitrise de leurs coûts. Medway a déjà été adopté par un courtier majeur de l’assurance voyage et par une clinique du voyage, privée, gérant plus de 4000 patients par an.

MyVision

La start-up MyVision propose une solution de téléophtalmologie innovante au service des professionnels de santé afin de dépister des pathologies de la rétine sur la base d’algorithmes d’intelligence artificielle.

La technologie de MyVision, développée par Arnaud Lambert, combine imagerie rétinienne avancée et services cliniques d'interprétation d'image. Dans un premier temps, les professionnels de santé non médicaux transmettent de manière sécurisée les clichés digitaux de fonds d’œil. Puis, grâce à la science des données issue de l’apprentissage de centaines de milliers de clichés, une aide à l’interprétation est proposée.

Napoléon Capital

La start-up Napoléon Capital a pour ambition de proposer une librairie de stratégies d’investissement algorithmiques, dont la production sera basée sur un modèle ouvert. Fondée par Stéphane Ifrah, X1995, Arnaud Dartois, X2001, et Jean-Charles Dudek, elle offre des solutions d’investissement performantes, dans un schéma de compétition permanente, avec un niveau de services basé sur la Blockchain.

La start-up s’adresse au marché de la gestion d'actifs et en particulier au marché très florissant des Exchange Trading Funds, estimé aujourd’hui à plus de 4,000 milliards de dollars.

Uniris

Uniris fournit une solution permettant de créer une identité digitale inviolable pour chaque être humain et chaque machine. Son innovation associe un dispositif biométrique infalsifiable et aussi fiable qu’un test ADN et une nouvelle génération de blockchain incassable et illimitée.

La technologie d’Uniris, mise au point par Sébastien Dupont, Aina Roaseta et Christophe Bruno, repose sur 11 brevets et sur une infinité d’applications : authentification physique et informatique, communications sécurisées, IoT, services financiers, vote électronique, gestion des données santé le tout en garantissant le respect de la vie privée des utilisateurs.