En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Auxivia, lauréat du concours « French IoT », partira au CES Las Vegas 2016

La start-up Auxivia, accompagnée par l’accélérateur X-UP de Polytechnique, fait partie des 15 lauréats du concours « French IoT » organisé par La Poste. A ce titre, elle participera, avec les autres finalistes dont Air Serenity issue de l'X, au CES de Las Vegas du 6 au 9 janvier 2016.

Leur verre connecté a su convaincre le jury. La start-up Auxivia, projet accompagné par X-Up, l’accélérateur de l’École polytechnique depuis avril dernier, a été sélectionnée parmi les 15 finalistes du Concours « French IoT » consacré aux start-ups de l’internet des objets et organisé par le groupe La Poste et sa filiale Docapost. Au sein du bâtiment LA FIBRE ENTREPRENEUR – Drahi X-Novation Center, lieu dédié à l’entrepreneuriat et à l’innovation au cœur de l’École, la jeune pousse développe un verre intelligent qui permet de prévenir la déshydratation des personnes âgées. Elle bénéficie du programme d’accélération de start-ups innovantes et reçoit à ce titre un accompagnement par des mentors et experts issus des réseaux de l’École polytechnique et un accès à des ressources uniques de prototypage.

En plus de faire partie des 15 lauréats du concours « French IoT », Auxivia remporte l’un des deux grand prix du concours et reçoit une dotation de 20 000 euros qui lui permettra d’investir dans la R&D et la production de son verre connecté.
Surtout, ce concours lui ouvre la voie à une visibilité et à une légitimité mondiale puisque les finalistes seront exposés par La Poste au prochain CES (Consumer Electronics show) de Las Vegas en 2016. Parmi les 15 start-ups qui feront le voyage se trouve également Air Serenity, une jeune pousse accompagnée et hébergée à l'X qui développe une technologie constistant à purifier l'air intérieur.
« Il est primordial pour une start-up d’accéder au marché international », estime Antoine Dupont, co-fondateur et CEO d’Auxivia qui estime que ce salon devrait permettre à Auxivia de se faire connaître auprès des acteurs de la santé en Europe et dans le monde. « Le CES va également nous donner du crédit pour la levée de fonds que nous préparons pour 2016 », ajoute-t-il.
L’objectif de la start-up lors du CES est ainsi de susciter l’intérêt des investisseurs et des grands comptes tels que les groupes d’assurance et les mutuelles. « Le vieillissement de la population est une problématique récurrente des pays développés, il y a donc un marché porteur aux États-Unis », poursuit Antoine Dupont qui espère également attirer de futurs ingénieurs au sein de sa jeune entreprise. Après avoir recruté deux nouveaux profils l’été dernier, le CEO recherche des ingénieurs software et hardware ainsi qu'un data scientist d’ici avril prochain.

Autre avantage du concours, les lauréats bénéficieront du réseau et du soutien des partenaires du groupe La Poste dans le cadre du programme « French IoT ». Ce programme d’hyper-accélération permettra à Auxivia de poursuivre son développement qu’elle a engagé au sein d’X-UP avec notamment la signature d’un partenariat avec les deux leaders européens des maisons de retraites médicalisées et le dépôt d’un brevet sur la mise en évidence des troubles du comportement chez les personnes âgées réalisés en septembre dernier.

> Lire l'article "Auxivia, l'accélération puissance X"

> En savoir plus sur le concours