En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Décès de Bernard Sapoval, l’un des piliers de l’histoire de l’X

Bernard Sapoval nous a quitté le mercredi 26 août 2020. Directeur de recherche CNRS, professeur de physique à l'École polytechnique de 1970 à 1984, directeur du laboratoire de Physique de la matière condensée de 1976 à 1993, président du département de physique de 1977 à 1981, il a marqué de son empreinte l’histoire de l’École.

Visionnaire, Bernard Sapoval a impulsé des changements majeurs dans les axes de recherche du Laboratoire de Physique de la matière condensée (PMC) en y faisant notamment venir une forte équipe de chimie du solide dans les années 1980. Après une première partie de carrière consacrée à l’étude de la résonance magnétique nucléaire (RMN) en collaboration avec Ionel Solomon (X49), sa rencontre avec Benoît Mandelbrot (X45) lui fait percevoir dès la fin des années 1970 l’importance à venir de la géométrie fractale en physique.

De là découleront des travaux de premier plan sur la physique du désordre, dans les domaines de la percolation, de la géométrie des fronts de diffusion, de la physiologie pulmonaire ou encore de la localisation et l’absorption des ondes acoustiques dans des géométries complexes.

Ces travaux seront couronnés par le prix La Recherche en 2005, l’Award of the International Road Federation en 2005, le prix Canac de la Société Française d’Acoustique en 2008 et la Fibre de l’Innovation Optics Valley en 2008. « L’École polytechnique le considère comme l’un des piliers de la physique dont le travail de fond est perceptible encore aujourd’hui. » ajoute Benoît Deveaud, directeur adjoint de l’enseignement et de la recherche pour la recherche de l’X.

Bernard Sapoval s’est illustré également dans la vulgarisation scientifique avec la publication en 1997 de Universalités et Fractales, jeux d'enfant ou délits d'initié ? préfacé par Benoît Mandelbrot, ouvrage qui a reçu en 1998 le prix de la culture scientifique et technique du ministère de l'Éducation nationale.

Il restera dans nos mémoires, non seulement comme un grand scientifique passionné par tous les champs du savoir, mais également comme une personnalité chaleureuse et attachante ayant contribué à lancer la carrière de nombreux jeunes chercheurs.

Marcel Filoche, directeur de recherche CNRS au PMC et Mathis Plapp, directeur de recherche CNRS et directeur actuel du PMC