En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Deux cent polytechniciens défileront le 14 juillet

Comme chaque année, les élèves de l’École polytechnique participent au défilé militaire du 14 juillet. Ils défileront juste après les troupes mises à l’honneur parmi lesquelles se trouveront les forces engagées dans la protection du territoire national depuis les attentats de janvier.

Ils feront partie des 3500 hommes et femmes qui défileront à pied sur les Champs-Elysées à Paris mardi matin. Cette année, les deux cents élèves ingénieurs polytechniciens défileront après les forces engagées dans la protection du territoire national depuis les attentats de janvier, qui font partie des troupes mises à l’honneur par le défilé. Les élèves ouvriront comme tous les ans le défilé des écoles.

Franck Ndzana Mvondo, élève de 1ère année, ressent un immense privilège de défiler après les unités sollicitées depuis les attentats du mois de janvier. « Ces hommes ont fait preuve de combativité et de courage et c’est un honneur de marcher à leurs côtés », estime cet étudiant d’origine camerounaise qui fait partie de la dizaine d’élèves internationaux qui participeront au défilé mardi. « C’est un rêve qui se réalise », poursuit ce fils de militaire très attaché aux traditions de l’École polytechnique.

Pour la polytechnicienne Bénédicte Colnet, le défilé possède une valeur symbolique dans son parcours à l’X. «Il fait partie des moments forts de la scolarité à l’École polytechnique», explique l’élève qui se dit « impressionnée de défiler après des hommes qui se sont battus pour défendre les valeurs de la France ». La jeune femme vient de passer plusieurs mois auprès de la Cellule d’Aide aux Blessés de l’Armée de Terre (CABAT) pour son stage de formation humaine de 1ère année. Fière de son statut d’officier, la polytechnicienne rappelle les liens forts qui unissent l’École avec le monde militaire. «Même si l’X ne forme plus en majorité des militaires de carrière, les ingénieurs de Polytechnique sont amenés à utiliser leurs expertises au service de grandes entreprises du secteur de la défense ».

Mardi 14 juillet, Le Colonel Jean-Marie Gontier, Chef de corps et Directeur de la formation humaine de l'X depuis quatre ans mènera les troupes pour la dernière fois. L’École polytechnique lui doit un renforcement des stages civils et militaires à caractère social en 1ère année.