En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Deux jeunes docteurs de l’X récompensés pour leurs thèses

« Optimisation de la forme des systèmes multiphysique » et « Comprendre la prise de décision en situation de risque» : ces thématiques ont valu aux jeunes docteurs Florian Feppon et Tomáš Jagelka la reconnaissance de leurs pairs qui ont distingué leurs thèses de meilleure thèse 2020 respectivement en mathématiques appliquées et en économie.

Optimisation de la forme d'un système hydraulique 3-d pour la maximisation du transfert thermique.

Soutenues en 2019, les thèses de Florian Feppon, jeune chercheur du Centre de mathématiques appliquées de l’Ecole polytechnique (CMAP*) et de Tomáš Jagelka qui a réalisé sa thèse au Centre de recherche en économie et statistique (CREST*), ont été distinguées par leurs pairs en 2020.

Florian Feppon - Optimisation de la forme des systèmes multiphysique

Florian Feppon est le lauréat du prix de thèse SMAI-GAMNI 2020 de la Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles qui récompense la meilleure thèse soutenue en 2019 en mathématiques appliquées et calcul scientifique pour les sciences de l’ingénieur.

La thèse de Florian Feppon a été effectuée grâce au dispositif CIFRE sous la direction de Grégoire Allaire, Professeur de Mathématiques appliquées à l’X et Charles Dapogny (Université Grenobles Alpes) en collaboration avec l’entreprise Safran. Elle est consacrée à l'optimisation de la forme de systèmes multiphysiques motivés par des applications de l'industrie aéronautique. L'optimisation de formes est une branche des mathématiques s’intéressant au développement de méthodes numériques. Via l'outil informatique, elle permet de calculer automatiquement des formes optimisées sans aucun a priori de conception. L'un des principaux aboutissements de la thèse a été d'étendre ces méthodes pour des systèmes de l'industrie aéronautique en couplant des propriétés hydrauliques, thermiques et mécaniques, puis de vérifier leur validité par le traitement de quelques cas tests en 3D.

Aujourd’hui, Florian Feppon poursuit les travaux qu’il a réalisé au CMAP grâce à un contrat post-doctoral au sein de l’équipe de recherche de Grégoire Allaire.

Tomáš Jagelka – Comprendre la prise de décision en situation de risque

Tomáš Jagelka est le lauréat du prix de thèse 2020 de l’Association Française de Science Economique avec le soutien de la Fondation Banque de France, conjointement avec Laura Khoury qui a effectué sa thèse à la Paris School of Economics.

Tomáš Jagelka a réalisé sa thèse sous la direction de Christian Belzil, Directeur de Recherche CNRS et Professeur à l'X dans le Département d’Économie. Ses travaux ont porté sur la correspondance entre les modèles économique et psychologique pour expliquer les motivations du comportement humain. En particulier, il a démontré un lien entre la préférence pour le risque et pour le temps – des paramètres de base dans les modèles économiques – et trois des cinq grands traits psychologiques de la personnalité (les « Big Five »). Ces travaux lui ont permis de proposer un Indice de Cohérence qui permet de prédire la tendance des gens à prendre des décisions contradictoires. Ces résultats ont des implications pour la compréhension du rôle des préférences, des aptitudes et de la personnalité dans les inégalités de revenu, de santé et de succès à l’école ainsi que dans le monde professionnel.

Dès son premier article, les recherches de Tomáš Jagelka ont été repéré par le prix Nobel d’économie James Heckman qui a incorporé ses résultats dans son cours à l’Université de Chicago. Il lui a ainsi proposé une collaboration qui vise à déterminer le nombre et la nature des compétences nécessaires pour le succès à l'école, au travail et pour la santé physique et mentale. Tomáš Jagelka entretien cette collaboration en poursuivant un contrat post-doctoral à l’université de Bonn en Allemagne avec le Professeur Thomas Dohmen au sein du ECONtribute « Cluster of Excellence ».

*CMAP : une Unité mixte de recherche CNRS-École polytechnique
CREST : une Unité mixte de recherche CNRS-GENES-École polytechnique