En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Deux jours pour la transition énergétique en Méditerranée

Les 21 et 22 novembre prochain, le Laboratoire de météorologie dynamique, le Centre interdisciplinaire Energy4Climate et le service formation continue de l’X organisent un colloque sur le changement climatique et la transition énergétique sur le pourtour méditerranéen.

Deux jours pour la transition énergétique en Méditerranée

La région méditerranéenne est un des points chauds du changement climatique. On y observe un réchauffement significatif, une baisse des précipitations en moyenne annuelle, ainsi qu’une hausse de l’intensité des précipitations extrêmes et de la fréquence d’épisodes de canicules et sécheresse. La région est également soumise à une forte pression démographique, augmentant la vulnérabilité des ressources vitales primaires.

Les pratiques économiques et les politiques actuelles suivent les modèles de développement conventionnels, lesquels engendrent une hausse des émissions à effet de serre, la raréfaction des ressources naturelles, avec pour conséquences des impacts sociaux et environnementaux dramatiques. Cette pression contribue à la surexploitation de la ressource en eau, déjà rare, et à l’augmentation de la demande en énergie pour laquelle l’approvisionnement n’est pas toujours garanti.

Ces deux jours seront l’occasion d’une rencontre entre universitaires, industriels, et décideurs publics afin de comprendre la complexité systémique de la transition énergétique dans cette région amplificatrice du réchauffement climatique, de discuter la réalité d’une identité méditerranéenne sur ces enjeux et d’identifier les options de mise en œuvre de solutions durables.

Les bénéfices concrets du colloque consisteront à permettre aux participants de :

  • contribuer au creuset d’idées sur la question
  • identifier les principaux défis des années à venir
  • discuter des conditions pour des solutions durables.

Placé sous la direction scientifique de Philippe Drobinski, directeur de recherche au CNRS et professeur à l’École polytechnique, directeur du Laboratoire de Météorologie Dynamique et du Centre Energy4Climate, ce colloque est organisé en partenariat avec le service Executive Education de l’X (EXED) et soutenu par MISTRALS, programme de recherche interdisciplinaire mené par le CNRS en association avec l’ADEME, le CEA, l’IFREMER, l’INRA, l’IRD, l’IRSTEA, et Météo-France.

Ont déjà confirmé leur participation :

  • Fatima Driouech, vice-présidente du groupe 1 du GIEC, auteure principale du cinquième rapport.
  • Michal Kurtyka, président de la COP24, secrétaire d’État au ministère polonais de l’environnement.
  • Giorgio Graditi, président de MEDENER (Mediterranean Association of National Agencies for Energy Management)
  • Houda Alial, directrice de l’Observatoire méditerranéen de l’énergie.
  • Grammenos Mastrojeni, secrétaire général adjoint de l’Union pour la Méditerranée, en charge de l’action climat et énergie
  • Badr Ikken, directeur général IRESEN (Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles)
  • Albert Soret i Miravet, coordinateur Earth System Services Group.

Renseignements et programme complet sur cette page