En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Deux levées de fonds et des participations au CES 2017 pour les start-up de l’X

Ouihelp et Air Serenity, deux start-up issues de Polytechnique, viennent chacune d’effectuer une levée de fonds. Quant à SpinalCom, actuellement incubée à l’X, elle fait partie des 16 lauréats de la 2ème édition du concours « French IoT » organisé par La Poste et elle participera à ce titre au prochain CES de Las Vegas. Retour sur ces succès.

Les start-up issues de l’École polytechnique se portent très bien. Deux d’entre elles viennent de réussir des levées de fonds. Ouihelp, spécialiste de l’aide à domicile aux personnes âgées et lauréat de la Bourse Charles Foix de la Silver Economy, annonce une levée de 300 000 euros auprès de Kerala Ventures, spécialiste de l’accélération ultra early stage. Fondée début 2016 par Pierre-Emmanuel Bercegeay et Victor Sebag (X2007), Ouihelp ambitionne d’améliorer le quotidien de 2 millions de personnes en perte d’autonomie et celui de leurs proches, en développant un service d’aide à domicile. « Cette levée de fonds va nous permettre d’accroître notre avance technologique et de consolider notre développe­ment commercial grâce au soutien d’investisseurs experts et impliqués », se réjouit Pierre-Emmanuel Bercegeay, président et co-fondateur de Ouihelp.

Autre levée de fonds pour Air Serenity cette fois : la start-up, incubée au sein de l'incubateur X-Tech de l'X, vient de lever plus de 500 000 euros via une plateforme de financement participatif, des business angels et des industriels. La jeune pousse, accompagnée et hébergée à l'X, développe une technologie consistant à purifier l'air intérieur. Cette levée de fonds va permettre à Air Serenity d’industrialiser l’un de leurs produits et de recruter des salariés pour développer sa croissance.

Troisième succès de l’été pour les start-up de l’X, celui de SpinalCom. Incubée au sein de l'incubateur de start-up X-Tech de l'École polytechnique, la jeune pousse développe une plate-forme intelligente pour traiter et partager les données des objets connectés en temps réel et de façon sécurisée. Elle propose notamment une solution intelligente de gestion des incendies dans le smart building.
La start-up a été sélectionnée parmi les 16 finalistes de la 2e édition du Concours « French IoT » consacré aux start-up de l’internet des objets et organisé par le groupe La Poste. Ce concours lui permettra de faire partie des pépites françaises qui partiront au CES de Las Vegas en janvier prochain puisque les 16 start-up lauréates seront exposées par La Poste lors du plus grand évènement mondial high-tech. Enfin, SpinalCom bénéficiera du programme d’accélération du réseau et du soutien des partenaires du groupe La Poste. L'été dernier, la start-up Auxivia, accélérée au sein de l'accélérateur de Polytechnique, faisait elle aussi partie des lauréats de ce concours.

A noter que deux autres start-up issues de Polytechnique iront elles aussi à Las Vegas : Impulsive, actuellement accompagnée au sein d’X-UP, l’accélérateur de l’X, dont les candidatures sont ouvertes jusqu’à la fin août, et qui développe une main télécommandée pour faciliter le pilotage de drones, et Wandercraft, qui propose un exosquelette dynamique pour les paraplégiques, ont remporté la première édition de Challeng'Ynn pour le CES 2017. Organisé dans le cadre d’Open’Ynnov, ce concours était ouvert aux entreprises du numérique et de l’électronique grand public.

Sur le même sujet:

>SpinalCom : Une start-up incubée à l’X révolutionne la gestion des objets connectés

>Auxivia, lauréat du concours « French IoT », partira au CES Las Vegas 2016