En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Deux prix de recherche pour Mercedes Pelegrín García

Mercedes Pelegrín García, une jeune chercheuse de la Chaire « Integrated Urban Mobility », a été récompensée par deux sociétés savantes internationales renommées dans le domaine de la recherche opérationnelle. Ces prix sont décernés pour sa thèse de doctorat et son parcours de jeune chercheuse.

La recherche opérationnelle (RO) est la science de la prise de décision, de l'optimisation mathématique et de la modélisation. Elle se concentre sur la résolution optimale des problèmes de prise de décision et sur l'identification et l'utilisation des propriétés mathématiques caractérisant chaque cas. C'est le domaine de recherche de Mercedes Pelegrín García, jeune chercheuse de la Chaire « Integrated Urban Mobility » au Laboratoire d'informatique (LIX)* sous la direction de Claudia D'Ambrosio, titulaire de la Chaire. Ses travaux ont été récompensés par un prix d'INFORMS et un prix d'EURO, les sociétés de RO aux États-Unis et en Europe, respectivement.

Mercedes Pelegrin Garcia : en quête d'optimisation

Après une carrière universitaire axée sur les mathématiques, l'ingénierie informatique et la recherche opérationnelle à l'université de Murcie en Espagne, Mercedes a obtenu son doctorat en octobre 2019. Son étude, intitulée « Set packing, location and related problems », se concentre sur les propriétés mathématiques d'un modèle particulier appelé « set packing » afin de les généraliser pour élargir le spectre de ses utilisations possibles. Elle a ainsi pu repousser les limites du modèle au point qu'il peut être utilisé, par exemple, pour retracer les relations de parenté dans une population sur la base de traits génétiques.

Depuis 2020, date à laquelle elle a rejoint la Chaire, les recherches de Mercedes portent notamment sur la résolution des conflits dans les trajectoires des transports aériens publics urbains, allant de l'ajustement de leur vitesse et de leurs trajectoires à l'optimisation du placement de leurs stations. « C'est un projet passionnant et transversal qui implique différents acteurs. La recherche est très appliquée et futuriste ! », déclare la lauréate.

Son travail en RO a attiré l'attention d'INFORMS, la société leader en recherche opérationnelle et en sciences de gestion, qui lui a décerné le SOLA Dissertation award qui récompense tous les deux ans une thèse de doctorat exceptionnelle liée au domaine de l'analyse de la localisation. Mercedes a également reçu un prix du forum EURO WISDOM (Women In Society : Doing Operational Research and Management Science), qui cherche à promouvoir la visibilité de la recherche de pointe menée par des femmes en RO.

Modeste, la jeune femme cherche à expliquer son succès : « Dans ma vie personnelle, j'ai toujours été exigeante et je ne suis pas satisfaite de quelque chose si je ne fais pas de mon mieux... C'est peut-être ce qui m'a attirée vers la RO, qui est une science d'optimisation ! ». Poussée par sa soif de connaissance, Mercedes va mener pendant deux ans encore des recherches sur les transports publics de demain, de leur intégration dans la ville à la maîtrise de leur sécurité.

 

*Laboratoire d’Informatique de l’École polytechnique (LIX – unité mixte de recherche CNRS – École polytechnique)