En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Distinction « Cristal collectif » du CNRS pour l’équipe d’Apollon

L’équipe technique d’Apollon du Laboratoire pour l’utilisation des lasers intenses est célébrée cette année par le Cristal collectif du CNRS qui distingue des équipes de femmes et d’hommes ayant mené des projets dont la maîtrise technique, la dimension collective, les applications, l’innovation et le rayonnement sont particulièrement remarquables.

De gauche à droite : Antoine Fréneaux, François Mathieu, Nathalie Lebas, Jean-Philippe Delaneau, Luc Martin, Jean-Michel Boudenne, Fouad El Hai, Dimitrios Papadopoulos, Daniel Cavanna, Audrey Beluze.

L’Infrastructure de recherche (IR) Apollon dispose d’un laser dont l’ultraa haute intensité, émise sur des durées très courte, permet d’atteindre des puissances de 1 Pétawatt (1PW = 1 million de milliard de watts). Conçu pour mener des expériences d’exploration de la matière et de son interaction avec la lumière, il a fallu l’investissement et l’expertise de toute une équipe technique du Laboratoire de l’utilisation des lasers intenses (LULI*) pour le réaliser. Cette équipe est distinguée cette année par le Cristal collectif du CNRS.

Du recyclage à l’innovation

L’IR apollon s’est installé dans les locaux d’un ancien accélérateur de particules situé à l’Ormes des merisiers avec une ambition de « recycler » ce bâtiment souterrain et de bénéficier de ses murs (très) épais pour assurer de bonnes conditions de radioprotection. Ces premiers travaux n’ont pas été de tout repos, avec notamment le perçage de murs de 2 mètres d’épaisseur pour y faire des portes et agencer la nouvelle installation de physique fondamentale.

Mais ce n’était que le début de l’aventure : aménagement d’une salle pour le laser, de deux salles d’expérimentation, d’un centre de pilotage permettant d’accueillir des équipes de recherche internationales, depuis 2011 l’équipe d’apollon, en lien avec les équipes métiers du laboratoire, met tout en œuvre pour répondre à l’ambition des chercheurs. Leur très haute technicité en optique, technique du vide, conception mécanique et contrôle commande, a permis d’atteindre fin 2018 une puissance de 1 PW.

Dans quel but ?

Depuis fin 2018, l’équipe de l’IR Apollon a travaillé pour rendre l’installation opérationnelle à l’utilisation du faisceau laser. Ses performances sont remarquables : une énergie de 22,6 joules en 21,5 femtosecondes, avec un taux de répétition d’un tir laser toutes les minutes sur une durée de 5h par jour.

Focalisé sur une cible, le laser permettra prochainement de réaliser de nombreuses expériences de science fondamentale : produisant des conditions extrêmes de température et de pression, il permettra d’explorer la matière et son interaction avec la lumière. L’IR Apollon sera ouverte à la communauté internationale en 2021 et devrait compter à terme 4 faisceaux lasers synchronisés.

> Découvrez les autres médailles CNRS des laboratoires de l’X

> En savoir plus sur Apollon : découvrez le site internet de l’IR Apollon

> En savoir plus sur le cristal collectif du CNRS

*LULI : une UMR CNRS-École polytechnique/Institut Polytechnique de Paris-CEA-Sorbonne Université