En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Écologie : les étudiants de l’X se mobilisent

Les élèves de cinq grandes écoles, dont Polytechnique, ont lancé fin septembre un manifeste pour un « réveil écologique ». Parmi les étudiants à l’origine de ce projet, Corentin Bisot, en 3e année à l’X.

Ils entendent créer un sursaut général et mobiliser les étudiants face à l’urgence climatique. Des étudiants de l’École polytechnique, l’ENS, HEC, Centrale supélec et AgroParisTech, ont lancé, le 25 septembre dernier, un manifeste pour un « réveil écologique ». Déjà près de 15 000 étudiants, dont 472 de l’X, l’ont signé.

L’idée de ce manifeste, c’est Corentin Bisot, actuellement en troisième année du cycle ingénieur polytechnicien, qui l’a eue. Ancien président de l’association étudiante dédiée au développement durable à l’X, l’élève se consacre aux questions liées à l’environnement depuis quelques temps déjà. « Nous souhaitions aller plus loin que les actions menées sur le campus telles que la lutte contre le gaspillage ou le tri des déchets, et aborder le sujet de l’enseignement, explique Corentin Bisot. Il faut que tous les étudiants puissent bénéficier d’une formation en environnement ».

Pour l’élève, le développement durable ne doit pas être une spécialité mais, au contraire, être intégré au sein des cursus et tout au long de la formation. « Nous travaillons en lien avec la direction des études de l’X et, récemment, nous avons fait intégrer une partie sur la Responsabilité Sociale des Entreprises dans les soutenances de stage pour les élèves de deuxième année », poursuit Corentin Bisot qui souhaite s’orienter vers la recherche sur la physique du sol en lien avec l’agriculture et la transition climatique.

« Notre message n'est pas le boycott des entreprises qui ne seraient pas engagées dans ces questions environnementales »
Corentin Bisot, élève polytechnicien

Les étudiants ont choisi de lancer le manifeste pendant la semaine du développement durable organisée chaque année en septembre à Polytechnique. « Notre message n’est pas le boycott des entreprises qui ne seraient pas engagées dans ces questions environnementales - contrairement à ce qui a été relayé dans les médias - mais de sensibiliser et de faire réfléchir les étudiants sur ces questions pour amener à une réelle prise de conscience », précise Corentin. 
Pour Ibrahim Chenouf, vice-président du bureau national des élèves ingénieurs et en master à Polytechnique et à l’Essec, ce manifeste a pour objectif de faire entendre la voix de tous les étudiants. « Si tout le monde a en tête ces problématiques, alors on pourra changer la logique et intégrer la préoccupation environnementale au cœur de la stratégie des entreprises ». En juin 2019, l’École polytechnique inaugurera un colloque scientifique international sur le thème du développement durable. Une thématique choisie en concertation avec la Kes, le bureau des élèves de l’École.