En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

François Hollande rencontre les entrepreneurs de Polytechnique

Le Président de la République a rendu visite aux élèves et aux créateurs d’entreprises de l’École polytechnique le 17 septembre 2015 lors de son déplacement sur le plateau de Saclay dans l’Essonne consacré à la rentrée universitaire.

La fondatrice d'Optimiam, Raodath Amidou, présente son projet à François Hollande

«Rencontrer le Président de la République, c’est la consécration ! », confiait Raodath Amidou, la fondatrice de la startup Optimiam, quelques minutes avant de présenter son application anti-gaspillage alimentaire à François Hollande. Comme une quarantaine d’entrepreneurs, cette diplômée du Master Industries de Réseau et Économie Numérique de l’École polytechnique a eu le privilège d’échanger avec le Président de la République, jeudi 17 septembre, lors de sa venue sur le plateau de Saclay dans l’Essonne. A l’occasion de ce déplacement, François Hollande a visité le nouveau bâtiment dédié à l’entrepreneuriat et à l’innovation de l’École polytechnique « LA FIBRE ENTREPRENEUR – Drahi-X Novation Center », financé par la Fondation Patrick et Lina Drahi.
Le Président de la République était accompagné de la ministre de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, Najat Vallaud-Belkacem, du secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, Thierry Mandon et d’Anne Lauvergeon, présidente de la Commission Innovation 2030.

Fierté et reconnaissance pour les startuppers

A l’intérieur du bâtiment de 2 500m², François Hollande a rencontré une dizaine de startups en cours d'accélération ou d'incubation à l'X ou issues de l’X parmi lesquelles ADM Polar, AirSerenity, Auxivia, Cardiologs, FeetMe, Instent, Optimiam, Prynt, Sourcelab, Stilla et Ynsect. «Nous voulons montrer au Président qu’entreprendre en France, c’est possible ! », explique Alexis Mathieu, co-fondateur de FeetMe, une société qui développe des semelles connectées intelligentes.
Pour ce polytechnicien (X2010), cet échange avec le Président de la République représente « une reconnaissance du travail accompli ». Même appréciation pour David Zhang, co-fondateur de Prynt, une coque qui transforme un smartphone en polaroid, qui se dit « fier et impressionné » par cette rencontre. L’équipe d’AirSerenity a pu exposer sa technologie consistant à purifier l’air intérieur.
Après avoir visité le fab-lab, l’espace de prototypage du bâtiment, François Hollande a pu échanger avec neuf élèves du Cabinet Start-Up, l’association entrepreneuriale de Polytechnique. Etienne Dejoie, élève de la promotion 2013, a eu l’occasion d'expliquer l'organisation du « Startup Weekend » - évènement phare de l’association - au Président de la République.

Après avoir visité le nouvel espace, François Hollande a prononcé un discours devant les invités du Concours Mondial d'Innovation auxquels s'étaient joints une centaine de Polytechniciens. Il a souligné « les valeurs d’engagement et d’excellence » qu’incarne l’École polytechnique et a également relevé « son ouverture internationale, technologique et une volonté d’être en première ligne pour l’innovation avec les autres établissements de Saclay ». Le Président de la République a rendu hommage au nouveau lieu dédié à l’innovation à l’X après avoir constaté la diversité des parcours et des profils des entrepreneurs rencontrés lors de cette matinée : « C’est ce mélange, cette capacité à fédérer des talents qui donne à ce lieu toute sa capacité de création ».
L’X gardera en mémoire le passage du Président de la République sur son livre d’or sur lequel celui-ci a inscrit : « L’École polytechnique avance, change, innove tout en restant elle-même : la fierté de la République ».


Remise des prix aux 19 lauréats du Concours Mondial d’Innovation

Lors de son discours, le Président de la République a félicité les 19 nouvelles entreprises lauréates de la deuxième phase du 1er Concours Mondial d’Innovation, dont les noms venaient d’être annoncés par Anne Lauvergeon à l’occasion de la remise des prix.  Parmi les entreprises primées, une d’entre elles ont été créées par des polytechniciens.
>L’entreprise Dreem développe un bandeau connecté destiné à améliorer la qualité et la durée du sommeil profond. Elle a été lancée par Quentin Soulet de Brugière et Hugo Mercier (M2015), deux anciens étudiants du Master Innovation Technologique et Entrepreneuriat de l’X.
 

Après avoir rappelé son attachement à ce concours mondial « unique au monde », le Président de la République a annoncé sa volonté de lancer une deuxième édition qui sera étendue à une nouvelle ambition portant sur la « sécurité collective et la protection contre les actions malveillantes ».