En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Google et l’X lancent une chaire en intelligence artificielle

L’École polytechnique et Google France annoncent la création d’une chaire internationale d’enseignement et de recherche en intelligence artificielle : « Artificial Intelligence and Visual Computing ». L’objectif : renforcer l’écosystème d’excellence en IA, en attirant les talents internationaux et en formant les chercheurs et innovateurs de demain.

L’intelligence artificielle, domaine de recherche à la convergence entre informatique et mathématiques appliquées, porte des enjeux essentiels pour l’économie et la société de demain. Représentant une grande source de défis pour les chercheurs, ce domaine impose aujourd’hui aux laboratoires, aux entreprises et aux administrations de s’adapter et de renforcer leurs compétences sur ces sujets.  Cette nouvelle chaire sera portée par Marie-Paule Cani, professeur à l’École polytechnique, et financée par Google France afin de soutenir la formation d’une nouvelle génération de talents en intelligence artificielle. Ce soutien se concrétise sur plusieurs volets, en matière de formation, de recherche et de rayonnement international.

Des actions de formation

En formation, le nouveau programme de niveau master Artificial Intelligence and Advanced Visual Computing de l’École polytechnique, proposé en association avec Inria, l’ENSTA ParisTech et Télécom ParisTech bénéficiera du soutien de la chaire dès l’accueil de sa première promotion en septembre 2018. La chaire participera au programme de bourses qui est développé afin d’offrir l’accès à ce programme à tous les candidats prometteurs. Google France proposera également des places aux étudiants de l’X dans le cadre de ses programmes de stages de recherche. Enfin, des actions de sensibilisation (séminaire IA : éthique et droit, tables rondes, ateliers) seront menées pour permettre aux étudiants de se projeter dans les métiers et la recherche en intelligence artificielle.

En lien avec la recherche

Les projets de recherche en intelligence artificielle de l’École polytechnique seront également soutenus par la chaire à travers le financement d’un poste de jeune enseignant-chercheur à très fort potentiel qui se confrontera à de nouveaux défis posés par l’IA : il s’agira notamment de trouver comment combiner au mieux la modélisation des connaissances et du raisonnement avec les méthodes d’apprentissage pour obtenir des garanties sur le résultat, et d’utiliser la génération de certaines données visuelles pour éviter les biais. Un programme d’invitation de professeurs de renommée mondiale sera également financé par la chaire afin de soutenir ces activités de recherche et d’enrichir les enseignements proposés dans le cadre du programme de formation Artificial Intelligence and Advanced Visual Computing. Enfin, le mécénat de Google France permettra l’organisation de séminaire par l’X et Google autour de thématiques de l’intelligence artificielle, aussi bien sur des sujets scientifiques, techniques, qu’éthiques et sociétaux.

« Cette 25e chaire de l’X reflète la capacité de l'École à travailler en interaction étroite avec le monde économique pour faire progresser les connaissances au bénéfice de la société, et favoriser l'employabilité de nos étudiantes et de nos étudiants, explique Jacques Biot, président de l’École polytechnique. Nous remercions Google, qui par son soutien témoigne de son intérêt pour notre formation et notre recherche au meilleur niveau international. »

Olivier Bousquet, responsable de la recherche en machine learning au sein de Google Research Europe, commente : « La Chaire d’enseignement et de recherche « Artificial Intelligence & Visual Computing » a vocation à associer les compétences des chercheurs de Google à la culture d’excellence de l’École polytechnique pour former la prochaine génération de chercheurs en intelligence artificielle et faire de la France un pays leader en la matière. »