En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Il y a 50 ans : un polytechnicien aux commandes du Concorde

Le 2 mars 1969, le Concorde effectuait son premier vol. Aux commandes : André Turcat, polytechnicien et pilote d’essai du premier avion supersonique civil de l’Histoire.

Il y a 50 ans : un polytechnicien aux commandes du Concorde

Il y a 50 ans, le 2 mars 1969, le Concorde réalisait son premier vol. Ce jour-là, le premier -et seul- avion supersonique de l’Histoire décolle de l’aéroport de Toulouse-Blagnac pour un vol de 27 minutes avec aux commandes, André Turcat. Le polytechnicien est alors pilote d’essai en chef de Concorde et directeur des essais de Sud-Aviation, co-concepteur et co-constructeur de Concorde avec la British Air Corporation.

Sept mois plus tard, le 1er octobre, André Trucat est à nouveau aux commandes pour le premier vol supersonique de l’avion, franchissant le mur du son avant d’atteindre Mach 2 l’année suivante. Il dirige les vols d’essai jusqu’en janvier 1976, date de la mise en service commerciale de Concorde.

Après son départ à la retraite en 1976, André Turact, X 1940, poursuit son engagement dans l’aéronautique en fondant l’Académie de l’air et de l’espace en 1983. Le 27 juin 2003, pour le dernier vol de Concorde entre Paris et Toulouse, André Turcat est à nouveau présent à bord mais en cabine, cette fois. Décédé en janvier 2016, il était Grand Officier de la Légion d’honneur et Grand-Croix de l’ordre du Mérite.