En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Journée "Filles et mathématiques" à Polytechnique

Mardi 27 septembre 2016, l’École polytechnique accueillera, en présence de Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, une centaine de lycéennes essonniennes en filière scientifique à l’occasion d’une journée dédiée à la place des femmes dans les filières mathématiques.

Cette journée intitulée «Filles et mathématiques : une équation lumineuse» est organisée à l’X depuis 2009 par les associations « Femmes et mathématiques » et « Animath ». A travers cette initiative, ces associations agissent concrètement en faveur d’une plus grande mixité dans les filières scientifiques et techniques.

Le Pôle Diversité et Réussite de l’École polytechnique s’associe aux associations « Femmes et mathématiques » et « Animath » pour cette journée de sensibilisation. Destinée aux jeunes filles de filières scientifiques, cet événement a pour objectif de les encourager à s’orienter vers des études à composante mathématique, dont les débouchés sont les mieux assurés. En effet, si les jeunes filles réussissent mieux le baccalauréat scientifique que leurs homologues masculins (93,6% contre 90,6% en 2014 selon l’INSEE), elles sont moins nombreuses à s’orienter vers des études et des carrières scientifiques. Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche soulignait ainsi qu’en 2012-2013, les filles représentaient 28,1% des effectifs des élèves ingénieurs.

Cette initiative s’inscrit dans la lutte contre les stéréotypes de genre portée par le Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et par le Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes.

L’École polytechnique engagée en faveur de l’égalité femmes-hommes
Si les jeunes filles sont peu nombreuses à tenter le concours de l’X, l’École polytechnique travaille, avec ses élèves, pour diminuer cette autocensure qui empêche de nombreuses candidates à tenter leurs chances.
L’opération « Kit Prépa », dont l’objectif est d’inciter les jeunes filles preparationnaires à choisir des choix ambitieux de poursuite d’étude et à freiner l’autocensure du fait de leur origine géographique.

L’association « X au féminin » mène également des actions ciblées destinées à promouvoir les filières de l’École polytechnique auprès des jeunes filles et à encourager les carrières scientifiques féminines. Des visites d’entreprises ou de laboratoires, tels que ceux de Polytechnique, sont organisées dans ce cadre.

Programme de la journée « Filles et mathématiques : une équation lumineuse »

9h00 - 9h15 : Accueil de 100 lycéennes essonniennes.

9h15 - 9h45 : Allocution de Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes.

13h00 - 14h30 : « Promenade mathématique » avec Amandine Veber , Professeure de mathématiques à l’École polytechnique.

11h00 - 12h00 : Atelier sur les représentations des mathématiques et des mathématicien.ne.s

12h00 - 13h00 : Déjeuner avec les élèves de l’association « X au féminin ». L’association « X au Féminin » regroupe des polytechniciennes engagées pour l’égalité femmes-hommes et  mène des actions d’information et de sensibilisation en direction des lycéennes et des préparationnaires pour les encourager à s’orienter vers les cursus scientifiques et lutter contre l’autocensure.

13h15 - 14h30 : Echange par petits groupes avec des femmes scientifiques.

15h00 - 17h00 : Théâtre-forum.
Dérivée : Alice, élève de terminale S manque de confiance en elle depuis que ses proches tentent de lui démontrer que les mathématiques ne sont pas faites pour les filles.
A l’issue de cette pièce, le public est invité à réagir sur les comportements des personnages et à monter sur scène pour proposer une fin alternative.