En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

La médecine de demain auscultée aux Jeudis de la recherche

Jeudi 29 juin 2017 se tenaient les quatrièmes et derniers Jeudis de la recherche de la saison 2016/2017. A cette occasion, trois chercheurs des laboratoires de l'École polytechnique ont présenté leurs travaux de recherche qui ouvrent de nouvelles voies pour la médecine de demain.

Cette année, les Jeudis de la recherche explorent quatre grands défis sociétaux : les défis climatique, sécuritaire, économique et sanitaire. C’est ce dernier qui était à l’honneur des derniers « JeudiX » de la saison 2016-2017 le 29 juin.

A cette occasion, trois chercheurs du Centre de recherche de l’École sont venus apporter leur éclairage sur les pistes explorées au sein de nos laboratoires pour améliorer la santé de demain.

Marc Lavielle - Des modèles mathématiques pour aider au développement des médicaments

Marc Lavielle est directeur de recherche Inria au Centre de mathématiques appliquées de l’X. Il a mis au point, à l’aide de modèles mathématiques complexes, des stratégies pour simuler des essais cliniques, comparer des traitements à des placebos, optimiser des protocoles expérimentaux et évaluer les risques d’effets indésirables. De quoi évaluer et valider plus efficacement la potentialité de nouveaux médicaments et traitements thérapeutiques.

Hannu Myllykallio – De nouvelles enzymes pour contrer la résistance aux antibiotiques

Hannu Myllykallio est directeur de recherche au Laboratoire d’optique et biosciences de l’X. Il mène depuis plusieurs années des recherches sur le matériel génétique des bactéries et en particulier sur les enzymes impliquées dans la synthèse du matériel génétique ainsi que dans ses mutations. Ses travaux ouvrent de nouvelles voies pour lutter contre la résistance des bactéries aux antibiotiques.

Jean-Marc Allain – Des sollicitations mécaniques pour recréer des tissus organiques

Jean-Marc Allain est chercheur au Laboratoire de mécanique des solides de l’X. Ses travaux améliorent l’ingénierie tissulaire qui permet de générer des tissus de substitution obtenus à partir des cellules du patient, et en particulier les tissus comme la peau ou les tendons, composés de très peu de cellules et en grande partie de fibres (collagène, élastine).  En soumettant une matrice de cellules du patient à des sollicitations mécaniques, ces tissus peuvent être recréés, à la manière d’un processus de cicatrisation. Jean-Marc Allain a développé un dispositif original permettant d’étudier le comportement des fibres au cours d’essais mécaniques, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives dans le domaine de la médecine régénérative.