En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

L’accélérateur de l’X recrute sa cinquième promotion

X-Up, l’accélérateur de l’École polytechnique recrute, en ce moment, sa cinquième promotion. Les candidats ont jusqu’au 28 février 2017 pour déposer leur dossier.

Vous souhaitez intégrer l’accélérateur de l’X ? Vous avez jusqu’au 28 février 2017 pour déposer votre dossier auprès de la Direction Entrepreneuriat et Innovation de l’École et intégrer la cinquième promotion d’X-Up qui rejoindra la structure en avril.

Les start-up sélectionnées bénéficieront d’un accompagnement de six mois, renouvelable une fois, pour les premières étapes de leur développement. L’accélérateur met à leur disposition un environnement de pointe, au cœur du campus de l’École et à proximité de ses laboratoires de recherche, de ses étudiants, et des membres de son réseau. Il s’adresse ainsi, en particulier, aux porteurs de projets à forte dimension technologique, hardware ou software.

Pour la première fois, l'École investira jusqu'à 20k€ dans chaque start-up accélérée.

La quatrième promotion, elle, est présente à l’accélérateur jusqu’à le fin du mois de mars.

Découvrez les start-up de la 4eme promotion :

>Pulsit

La start-up Pulsit conçoit des équipements de contrôle intuitifs de drones et robots par la gestuelle, pour réduire le temps d'apprentissage des pilotes et rendre plus efficace la manipulation. Elle cible les professionnels utilisant leurs drones ou robots dans des opérations de sécurité, dans des domaines comme le BTP ou l'évènementiel. Elle compte également, à terme, proposer sa technologie au grand public. Un brevet mondial a été déposé pour sa technologie. Après 2 ans de prototypage, son premier produit est disponible en vente sur son site internet.
 

>Healsy

La start-up Healsy développe un système prédictif de glycémie pour les patients diabétiques afin de les aider à connaitre la quantité d’insuline dont ils ont besoin. Elle s’adresse  aux patients diabétiques, de type 1 ou 2, qui représentent plus de 415 millions de personnes dans le monde. Actuellement, Healsy mène des campagnes de test pour tester et affiner ses algorithmes, et travaille avec les principales associations de patients françaises et des mutuelles pour développer son innovation.

>Inflyter

La start-up Inflyter vise à révolutionner le voyage en avion en proposant une plateforme dédiée à l’expérience passager. Elle combine, d’une part, une application mobile pour les voyageurs regroupant l’ensemble des informations et services nécessaires au bon déroulement de leur voyage au sol et en vol ; et d’autre part, des leviers technologiques pour les opérateurs aériens et aéroportuaires.

À lire aussi: Inflyter réinvente le voyage aérien à Polytechnique

>Gyrolift

La start-up Gyrolift propose des solutions de mobilité intégrant une verticalisation pour tout type d’utilisateur: de l’usager valide à l’usager en situation de handicap moteur. Elle cible, dans les premiers temps de son développement, le marché B2B pour l’insertion dans l’emploi et l’aménagement de postes pour personnes à mobilité réduite. Gyrolift a d'ores et déjà créé un premier prototype et finalise la version pré-industrielle de son produit. Cette version fera l’objet d’une évaluation clinique comme dispositif médical de classe 1 en Juillet prochain par le CEREMH, centre d’expertise national sur les aides à la mobilité et le CHU de Nîmes.