En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

L’Agenda 2030 au centre du Forum mondial des présidents d'Université

Des présidents d'institutions internationales d'enseignement supérieur et des responsables de l'ONU se sont rencontrés lors du Forum mondial des présidents d'Université, organisé par l'Université de Zhejiang (ZJU), afin de discuter du rôle que les universités doivent jouer pour faire avancer l'Agenda 2030 pour le développement durable.

Capture d'écrant du Forum des présidents d'Université organisé par ZJU

Quel rôle les universités peuvent-elles et doivent-elles jouer pour faire avancer l'Agenda 2030 ? Le Forum mondial des présidents d'Université a permis d'échanger sur les stratégies et l'engagement des universités dans la promotion du développement durable sur les différents continents, à travers trois sessions : Éduquer pour un avenir durable, Faire progresser les collaborations scientifiques, et Créer un campus plus vert.

Les universités participent de manière significative à l'éducation des citoyens et des décideurs de demain. Elles ont un rôle unique et crucial à jouer pour favoriser un avenir durable et préparer les étudiants à agir de manière responsable tout au long de leur vie et de leur carrière, en rejoignant l'effort collectif en faveur de la soutenabilité.

Invité par ZJU, partenaire international de l'X depuis 2012, Eric Labaye, président de l'École Polytechnique et de l'Institut Polytechnique de Paris, a participé en tant que keynote speaker à la session " Éduquer pour un avenir durable " et a souligné l'engagement de l'École polytechnique envers les Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et sa traduction en actions concrètes au niveau institutionnel. Tenant compte de l'importance du Développement Durable, l'X a pris des engagements forts lors de son colloque " RefleXions " en 2019, impliquant l'ensemble de sa communauté pour atteindre cet objectif commun. Ces engagements vont de pair avec des initiatives en faveur de la diversité sociale, de l'égalité de genre et de l'accès équitable aux opportunités éducatives.

En complément de ses programmes spécialisés de Master en Sciences et Technologies (MSc&T) dans plusieurs domaines du développement durable*, l'X a introduit un séminaire obligatoire sur le développement durable afin de s'assurer que tous les élèves ingénieurs acquièrent une compréhension précise des défis environnementaux et sociétaux. Déterminée à transmettre des valeurs, des connaissances et des compétences fondamentales, indispensables pour façonner un avenir durable, l'École Polytechnique met aussi en place une certification destinée à fournir une formation approfondie sur les questions de durabilité à tous les élèves ingénieurs et à une grande partie des programmes MSc&T.

Le développement d'un plan de neutralité carbone sur le campus, avec le soutien du centre interdisciplinaire Energy4Climate (E4C), est une autre manifestation de la volonté de l'École polytechnique d’avancer dans la réalisation des objectifs de l'Agenda 2030. Créé au sein de l'Institut Polytechnique de Paris, le centre E4C rassemble des enseignants-chercheurs, des scientifiques et des étudiants pour développer des solutions sur la transition énergétique.

De plus, l'X organise régulièrement des défis étudiants, incitant les étudiants à proposer des solutions opérationnelles à des problèmes de soutenabilité spécifiques. Au-delà de l'enseignement des connaissances, il est essentiel de stimuler les aspirations des étudiants et de les maintenir activement engagés dans la création de solutions durables.

Le nombre croissant de start-up à succès offrant des solutions durables, créées par des Anciens de l'École, illustre aussi cet engagement de la communauté de l'École Polytechnique, à l’instar d’Ilek, Reuniwatt, Luko, ou Ynsect.

Une collaboration internationale soutenue

Le partenariat international de l'École Polytechnique avec l'Université de Zheijing (ZJU) remonte à 2012. Les deux établissements ont développé leur coopération académique et ont initié en 2016 un nouveau programme de double diplôme de Master, aux côtés de l'ENSTA Paris et de Télécom Paris, membres de l’Institut Polytechnique de Paris (Master Innovation et Entrepreneuriat). En 2018, l'X et la ZJU ont signé un autre accord pour mettre en œuvre un programme commun de double diplôme dans le domaine des énergies renouvelables. Un autre résultat de cette collaboration internationale fructueuse est un programme de double diplôme avec l'institut de mathématiques de la ZJU.

L'agenda 2030 pour le développement durable

Adopté par tous les États membres des Nations unies en 2015, le Programme 2030 pour le développement durable formule une vision mondiale partagée en faveur du développement durable dans ses trois dimensions : économique, sociale et environnementale. Des mesures transformatrices de grande envergure sont nécessaires pour faire évoluer notre planète vers un avenir durable. L'Agenda 2030 appelle des actions fermes de la part de toutes les parties pour atteindre ses 17 objectifs de développement durable. Lors du Forum de la ZJU, les présidents d'Université ont réaffirmé leur adhésion à l'Agenda 2030 et pris les engagements partagés suivants :

- Intégrer la soutenabilité dans nos activités et nos opérations, leur suivi et leur évaluation. Grâce à des actions exemplaires, nous favoriserons et promouvrons le développement durable sur nos  campus et en dehors.

- Renforcer les compétences en matière d'ODD en donnant à nos étudiants, à nos enseignants et à notre personnel les connaissances, les compétences et la motivation nécessaires pour comprendre et mettre en oeuvre les ODD.

- Soutenir un plus large éventail de travaux de recherche nécessaires pour relever les défis mondiaux, y compris la recherche fondamentale et transdisciplinaire, et mieux informer les décideurs politiques.

- Favoriser des solutions innovantes pour le développement durable en faisant participer de multiples parties prenantes, notamment les gouvernements, la société civile et le secteur privé.

- Tirer parti de la technologie et soutenir l’accès le plus large à la science, le cas échéant, pour faciliter les partenariats durables et les collaborations transfrontalières visant à résoudre des problèmes spécifiques.

*Le programme MSc&T Economics for Smart Cities and Climate Policy, le programme Energy Environment : Le programme MSc&T "Economics for Smart Cities and Climate Policy", le programme MSc&T "Energy Environment : Science Technology and Management" (STEEM) et le programme MSc&T "Environmental Engineering and Sustainability Management".

Pour accéder à l’enregistrement du Forum : cliquer ici