En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Lancement des travaux de l’expérience JUNO en Chine

JUNO (Jiangmen Underground Neutrino Observatory), collaboration internationale à laquelle participe le Laboratoire Leprince-Ringuet de l'X, conçoit un détecteur dont l’objectif est de mesurer la masse de particules appelées neutrinos. Le coup d’envoi des travaux a été donné le 10 janvier 2015.

Le lancement des travaux a débuté le 10 janvier 2015. JUNO ("Jiangmen Underground Neutrino Observatory") est une expérience internationale menée en Chine à laquelle le laboratoire Leprince-Ringuet (LLR) de l'École polytechnique est associé. Le but de cette expérience est de concevoir et d’exploiter un détecteur dont les données permettront d'étudier la hiérarchie de masse des neutrinos qui sont des particules élémentaires.

L’existence du neutrino a été postulée pour la première fois en 1930 afin de résoudre un problème lié à la conservation de l’énergie. La masse des neutrinos, ces particules émises par le Soleil et les supernovae, n’est pas encore connue par les physiciens. Les mesures de la hiérarchie de masse des neutrinos pourraient contribuer aux recherches liées à déterminer l’âge et la forme de l’univers.

Le détecteur JUNO de 20 000 tonnes de scintillateur liquide sera installé dans un site souterrain dédié à 700 mètres de profondeur, près de Canton en Chine. Les expérimentations débuteront à partir de 2020.