En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Le physicien Yves Sirois distingué par l’université de Montréal

L’insigne du mérite 2015 de la Faculté des arts et des sciences de l’université de Montréal a été décerné à Yves Sirois, directeur de recherche CNRS au Laboratoire Leprince-Ringuet de l'École polytechnique.

Yves Sirois, directeur de recherche CNRS au Laboratoire Leprince-Ringuet de l'École polytechnique, a reçu l’insigne du mérite 2015 de la Faculté des arts et des sciences de l’université de Montréal. Cette distinction lui est remise en reconnaissance de sa carrière scientifique exemplaire, couronnée en 2012 par la découverte du boson de Higgs avec son équipe du Laboratoire Leprince Ringuet et du CERN.

La remise de cette disctinction constitue un retour aux sources de son alma mater. En effet, Yves Sirois a réalisé ses études de premier et de deuxième cycle en physique à l’Université de Montréal. Après sa thèse à l’Université McGill, Yves Sirois débute sa carrière au laboratoire TRIUMF de Vancouver, où il travaille sur les désintégrations rare des leptons. Il développe ensuite de nouvelles techniques de calorimétrie pour une expérience de collisions d’ions lourds ultra-relativistes au CERN, puis s’implique dans l’étude des diffusions inélastiques, auprès du collisionneur HERA à Hambourg en Allemagne.

Il rejoint la collaboration Compact Muon Solenoid, aussi appelé CMS, au CERN en 2002 pour laquelle il pilote les activités «  électron/photons »au niveau mondial, puis celles du groupe d’analyse pour la production du boson de Higgs. Il devient responsable du groupe CMS au Laboratoire Leprince-Riguet de l’École polytechnique, puis porte-parole et responsable du groupe CMS-France du CERN. Ses responsabilités, assumées avec beaucoup de conviction, et son rôle décisif dans des programmes de physique variés témoignent d’une carrière scientifique exemplaire.

> En savoir plus sur le site web de l'université de Montréal