En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Le plan d’avenir de l’École polytechnique

Edition spéciale « Le plan d’avenir de l’École polytechnique »

Comme il s’y était engagé le 6 juin dernier, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, est venu le 15 décembre 2015 devant le conseil d’administration élargi de l’École polytechnique pour présenter les orientations du plan stratégique de l’X pour les années à venir. Il était accompagné d’Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, de l’industrie et du numérique, et de Thierry Mandon, secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la recherche. Nos partenaires de l’Université Paris-Saclay ont été invités à assister à cette séance historique.

Comme nous l'avions analysé dès le mois de juin, le rapport Attali a permis d'exprimer des ambitions supplémentaires pour l'École. Le gouvernement a validé ces ambitions et dégagé les moyens pour les mettre en œuvre.
Ce succès a été rendu possible grâce à la mobilisation exceptionnelle de groupes de travail réunissant toutes les parties prenantes durant les six derniers mois.
Je tiens à cette occasion à remercier Bernard Attali, et l'équipe qui a travaillé avec lui sur la concrétisation et le chiffrage des mesures, pour le travail extraordinaire qui a été mené et qui a permis de parvenir aujourd’hui à un tel résultat.

Les orientations retenues comportent des mesures phares : mise en place de cursus sélectifs, payants, en anglais, aux standards internationaux (Graduate degrees dès 2016 et Bachelor au plus tard en 2018), recrutement d'enseignants chercheurs internationaux renommés, tout en modernisant et en renforçant le joyau qu'est le cycle ingénieur polytechnicien. Elles permettront à l’École polytechnique de rivaliser avec les meilleures universités mondiales de science et de technologie. Le ministre de la Défense a annoncé une contribution de 60M€ sur cinq ans, soit une hausse de près de 20 % de la dotation de l’X. Ces nouveaux moyens seront autant de leviers pour accroître la compétitivité, l’attractivité et la lisibilité de l’École à l’international, et pour accroître à terme son autonomie financière.

Vous trouverez dans cette édition spéciale le détail des orientations du nouveau plan stratégique de l’École, qui seront soumises pour décision au conseil d’administration avant la fin mars 2016, puis traduites en contrat d’objectif et de performance pour en juin 2016.

Ce succès repose sur l'engagement de tous nos personnels de recherche, d'enseignement et de soutien, civils et militaires, de nos élèves, étudiantes et étudiants, de nos anciens et de tous les partenaires qui nous font confiance. Que toutes et tous soient remerciés pour leur contribution essentielle.

Jacques Biot