En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Le Soleil se révèle dans Nature

Des chercheurs du Laboratoire de physique des plasmas sont impliqués dans la mission Parker Solar Probe dont les premiers résultats sont publiés cette semaine dans Nature. En plongeant dans la couronne solaire, ses instruments dévoilent les tumultes qui agitent les vents solaires et permettent ainsi de mieux les comprendre.

Parker Solar Probe ©NASA/JHUAPL

La sonde Parker Solar Probe a été lancée en Août 2018 pour aller étudier le Soleil à une distance à laquelle aucun instrument d’avait pu se rapprocher jusqu’à présent. Embarquant à son bord un circuit pour la détection des électrons réalisé au Laboratoire de physique des plasmas (LPP*), elle a pour mission d’étudier la couronne solaire dont la température est un mystère : de l’ordre de 2 millions de degrés, 300 fois plus chaude que les 6000 degrés mesurés à la surface du Soleil.

Les premiers résultats publiés dans Nature le 4 décembre 2019 révèlent plusieurs phénomènes surprenants. Les mesure du vent solaire - ce gaz ionisé qui nous parvient et dont le champ magnétique de la Terre nous protège - ont révélé que ce dernier est régulièrement perturbé par des jets de plasma supersoniques. Ils pourraient expliquer ce vent, mais aussi à contribuer au chauffage de la couronne.

De petits orages solaires ont également été découverts. Ils émettent et accélèrent des particules énergétiques qui joueraient un rôle dans l’émission des particules de hautes énergies qui arrivent jusqu’à nous.

Ces premières découvertes excitent la communauté scientifiques en apportant des mesures inédites de l’environnement proche du Soleil. En confrontant ces données aux théories, elles vont permettre de mieux comprendre le Soleil, mais également les étoiles qui nous entourent.

*Une UMR CNRS/École polytechnique/Observatoire de Paris/Université Paris-Sud/Sorbonne Université

> En savoir plus : Premières découvertes de la mission Parker Solar Probe

> Publications : Alfvénic velocity spikes and rotational flows in the near-Sun solar wind. J. C. Kasper et al., Nature ; Highly structured slow solar wind emerging from an equatorial coronal hole. S. D. Bale et al., Nature ; Near-Sun Observations of an F-corona Decrease 1 and K-Corona Fine Structures. R. A. Howard et al., Nature ; Energetic Particle Environment near the Sun from Parker Solar Probe. D.J. McComas et al., Nature.