En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

L’École polytechnique impliquée dans le programme SOFIA

SOFIA, pour “Solutions pour la Fabrication Industrielle Additive métallique”, est un tout nouveau programme de recherche français dédié qui a vu le jour en 2016 en associant des acteurs industriels et des organismes de recherche.

D’une durée de 6 ans, ce programme est une mise en convergence des compétences et expériences d’acteurs d’excellence, qui couvrent l’ensemble de la chaîne de valeur de la fabrication additive métallique, depuis les poudres jusqu’aux pièces finies. SOFIA réunit ainsi une compréhension fine des matériaux et procédés avec les besoins des utilisateurs finaux des pièces fabriquées selon cette technologie. Initié par la co-entreprise Fives Michelin Additive Solutions, le programme s’appuie sur les expertises de partenaires :

Industriels : Aubert & Duval, ESI Group, FUSIA, Michelin, Safran, Volum-e, Zodiac Aerospace.

Académiques : CNRS et établissements de recherche et d’enseignement (École polytechnique, Centrale Supelec, Centrale Nantes, ENS Paris-Saclay (ENS Cachan), Université Paris Diderot, Université Paris-Sud, Université Pierre et Marie Curie – Paris VI).

SOFIA est labellisé par les pôles de compétitivité ViaMéca, Aerospace Valley, ASTech Paris Region, NAE et Mov'eo. Le programme est soutenu financièrement par Bpifrance et la Région Auvergne – Rhône-Alpes.

L’implication de l’École polytechnique

A l'École polytechnique, ce sont Grégoire Allaire, Professeur au Centre de Mathématiques Appliquées (CMAP) et Patrick Le Tallec, Professeur et Directeur du Laboratoire de Mécanique des Solides (LMS) qui s’impliquent dans ce programme. Ils y apportent des compétences en optimisation topologique de structures et en modélisation, ainsi qu’en prédiction des phénomènes impactant la durabilité des matériaux et des pièces fabriquées en condition d’usage.

En savoir plus

Plus concrètement, le programme SOFIA vise au développement de briques technologiques permettant la fabrication de pièces robustes et de façon compétitive, en particulier pour répondre aux exigences de l’industrie aéronautique. Ces travaux porteront ainsi sur 4 axes principaux :

- La mise au point de gammes de poudres métalliques

- L’amélioration de la productivité des machines de Fabrication Additive par l’optimisation des couples matériau / procédé et le développement de nouvelles sources d’énergie

- La conception de nouvelles gammes pour des pièces aux performances technico-économiques optimisées dans une perspective de continuité numérique

- De façon globale, élargir la connaissance des risques HSE liés à la fabrication additive métallique en vue de l’établissement d’un référentiel.

Ces briques technologiques pourraient être intégrées à des machines commercialisées dès 2018.