En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Les diplômés des MSc&T séduisent les entreprises

Les chiffres de la première enquête Premier emploi du Master of Science and Technology (MSc&T) de l’École polytechnique présentent des débouchés majoritairement tournés vers l’entreprise, dans le cadre du salariat, puis du doctorat ou de l’entrepreneuriat.

Les chiffres de la première enquête Premier emploi du Master of Science and Technology (MSc&T) de l’École polytechnique présentent des débouchés majoritairement tournés vers l’entreprise

L’École polytechnique dévoile les résultats de la première enquête Premier emploi de son programme de Master of Science and Technology, dont la première promotion a reçu son diplôme à la fin de l’année 2018. Cette formation, lancée en septembre 2016, propose des programmes scientifiques pluridisciplinaires, intégralement dispensés en anglais et tournés vers l’entreprise et en particulier l’industrie. Un contrat rempli d’après les chiffres issus de cette première enquête d’insertion professionnelle.

En effet, cinq mois après leur diplôme, la grande majorité des anciens étudiants de MSc&T rejoignent une entreprise. Outre les 68% salariés, 14% des diplômés réalisent un doctorat et 4% poursuivent leurs études hors doctorat, 6% ont créé une start-up et 8% sont engagés dans un projet personnel, du volontariat ou de la recherche d’emploi.

Les salariés en entreprise, 68% de la promotion

Parmi les salariés en entreprise, 60% ont été recrutés avant la fin de leurs études et tous sont en poste dans les six mois suivants. Parmi les secteurs d’activité, l’industrie attire 73% d’entre eux. Les diplômés salariés se dirigent également vers les banques, assurances et établissements financiers (15%), le conseil (9%) et la fonction publique (3%). Ils travaillent majoritairement dans des grandes entreprises de plus de 5000 salariés (53%) et en France.

Leur rémunération moyenne annuelle brute, primes comprises, est de 54 000€ et s’élève à 70 000€ pour les jeunes diplômés employés à l'international.

Des doctorats tournés vers l’entreprise

La spécificité des programmes de Master of Science and Technology, tournées vers l’entreprise, transparaît également dans les doctorats poursuivis par les diplômés. Ils sont ainsi 28% à réaliser leur doctorat en lien avec une entreprise dans le cadre du dispositif Cifre. Près de 60% préparent leur doctorat dans des domaines appliqués tels que l’énergie ou l’environnement et 57% effectuent une mission complémentaire d’enseignement, de conseil ou de valorisation industrielle en plus de leurs travaux de recherche.

Leur revenu global moyen annuel brut est de 38 400€.

Des diplômés entrepreneurs

6% de la promotion se lance dans la création d’entreprise, dont 67% à l’international. Les start-up créées représentent des secteurs porteurs d’enjeux : l’environnement, le traitement de l’eau, les déchets et le recyclage ; la production alimentaire ; et les logiciels et les services informatiques et numériques.

Méthodologie :
Enquête réalisée d’avril à octobre 2019 auprès de la première promotion de Master of Science and Technology, diplômée en décembre 2018.