En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

« Les MSc&T de l’X ont pleinement trouvé leur place » - Anne Chrétien

Le programme des Masters of Science & Technology de l’École polytechnique compte près de 300 Alumni depuis la cérémonie de diplomation de sa promotion 2020. Bien identifié dans l’offre globale de formation de l’École, il rencontre un très vif succès en termes d’employabilité de ses diplômés, souligne Anne Chrétien, responsable du programme.

Capture d'écran de la cérémonie virtuelle de diplomation des MSc&T 2020 en présence d'Eric Labaye, président de l'École polytechnique et de Mercedes Erra, présidente-fondatrice de BETC Group

Dixit - La remise des diplômes de la troisième promotion des MSc&T est intervenue le 5 mars. Comment se sont déroulés les derniers mois pour la communauté MSc&T dans le contexte inédit de la pandémie de Covid-19 ?

Anne Chrétien - Le confinement a été instauré le 17 mars 2020 alors que les cours du dernier semestre venaient de se terminer et les examens de commencer. Ce sont donc les stages des étudiants, en France ou à l’étranger, qui ont été impactés. Leur annulation ou report par les entreprises a suscité parmi nos étudiants, inquiétude et déception concernant leur formation ; en plus de stress lié à la pandémie de COVID-19.

Cependant grâce à la mobilisation de tous, la Direction de l’Enseignement et de la Recherche, les laboratoires, les enseignants, l’AX, les entreprises partenaires de l’École (par l’intermédiaire du Pôle Carrières), il a été possible de reproposer des stages commencés en télétravail puis poursuivis en présentiel pendant l’été ou encore de préparer des projets académiques compensatoires. Tous les étudiants ont ainsi pu valider leur année de formation et la Promotion 2020 être diplômée et fêtée, dans des circonstances un peu inhabituelles, lors de la cérémonie de remise des diplômes qui s’est déroulée virtuellement le 5 mars dernier.

Quatre ans après le lancement de ce programme, quel bilan d’étape faites-vous ?

Le programme MSc&T est une formation pluridisciplinaire en deux ans, professionnalisante, entièrement dispensée en anglais, répondant aux défis majeurs du 21è siècle (cybersécurité, énergie et environnement, science des données, économie et villes intelligentes…), recrutant les meilleurs étudiants internationaux après un Bachelor.

Lancé à l’automne 2016 avec trois formations et 37 étudiants, il propose quatre ans et demi plus tard, huit formations avec 273 étudiants toutes années confondues, ainsi qu’un programme d’accompagnement professionnel, eXplore Your Future.

60% de nos étudiants sont internationaux, ils viennent de tous milieux et d’universités souvent renommées, du monde entier. De plus, chaque année plusieurs élèves Polytechniciens et, depuis la rentrée 2020 un étudiant de Bachelor de l’École, suivent nos formations. C’est une vraie richesse culturelle et scientifique.

Le programme est désormais bien identifié dans l’offre de formations globale de l’École.

Ce premier bilan est positif et nous avons hâte d’écrire une nouvelle page de son histoire.

La deuxième enquête Premier emploi des diplômés du programme MSc&T a été publiée en février, quels en sont les principaux enseignements ?

La deuxième enquête porte sur les diplômés de 2019. Elle montre la reconnaissance déjà acquise de ce programme auprès des employeurs. Les deux-tiers des étudiants ont été recrutés avant la fin de leurs études. L’attractivité du programme auprès des entreprise est forte avec 82% des diplômés qui y travaillent, dont 88% en CDI.

Une comparaison avec la précédente enquête montre que, si les principaux secteurs d’activité restent l’Industrie, la Banque/Finance, le Conseil, et la Fonction publique, on note une forte hausse de nos diplômés dans le Conseil (de 9% à 29%) en 2019. Ils travaillent dans des entreprises souvent réputées.

Il est à noter que quelques-uns de nos diplômés créent aussi leurs entreprises.

Concernant le lieu d’activité, les diplômés de 2019 travaillent majoritairement en France. La moitié des étudiants internationaux y sont embauchés ; l’autre moitié travaille en Europe et Asie. Plus des deux-tiers des étudiants français travaillent en France (74%) et un peu plus d’un quart (26%) au Royaume-Uni, aux Etats-Unis ou aux Emirats arabes unis.

Après la pandémie de Covid-19, des évolutions sont-elles envisagées pour le programme aussi bien dans l’offre de formations que dans les modalités d’enseignement ? 

Les projets sont riches et nombreux et liés aux conséquences de la pandémie que nous vivons depuis un an, qui nous incite tous à revoir les modèles d’enseignement ; mais aussi au positionnement du MSc&T envisagé dans le cadre du développement de l’Institut Polytechnique de Paris, qui réunit les forces de l’École polytechnique et de quatre autres Écoles d’ingénieurs prestigieuses (Telecom Paris, l’ENSTA Paris, l’ENSAE Paris et Telecom SudParis).

Le programme MSc&T va progressivement enrichir son offre de formation, d’abord initiale, par la création de nouveaux programmes en s’appuyant sur la spécificité des domaines scientifiques ou économiques portés par les laboratoires de l’Institut Polytechnique de Paris, mais également par la création d’une offre de formation par l’apprentissage permettant de diversifier le public et les méthodes pédagogiques.

L’évolution de la pédagogie justement, permettra de développer une offre plus ouverte, s’appuyant sur les nombreux partenariats internationaux et alliances de l’École : l’Université Européenne EuroTeQ, le réseau Alliance, le réseau européen EuroTech…

Le programme MSc&T s’adresse à des étudiants qui veulent jouer un rôle clé dans le monde de l’entreprise et des nouvelles technologies ; il a pour ambition de former 500 d’entre eux d’ici quelques années. Le meilleur est à venir.

Voir aussi : MSc&T : Deux tiers des diplômés recrutés avant la fin de leur diplôme.

Le portail des Masters of Science & Technology.