En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Les valeurs militaires restent au cœur de l’ADN de l’X

Les cérémonies de la Sainte Barbe, patronne de l’École polytechnique, ont été l’occasion de rappeler l’ancrage militaire de l’X et ses enjeux au moment où les menaces sur la sécurité sont de plus en plus protéiformes.

Cérémonies de la Sainte Barbe dans la cour d'honneur de l'Ecole polytechnique

Le 4 décembre, l'École polytechnique célébrait sa patronne, la Sainte Barbe. S’adressant aux promotions 2017 et 2018 des élèves ingénieurs de l’X, réunis à cette occasion dans la cour d’honneur de l’École, François Bouchet, directeur général, a rappelé que les valeurs militaires de courage, de fidélité, de discipline et de commandement sont au cœur du patrimoine polytechnicien.

"Notre identité militaire porte ces valeurs. Elle nous rend exceptionnel dans l’enseignement supérieur, elle participe à la vie des promotions et anime la camaraderie qui nous lie entre générations", a déclaré François Bouchet.

Au service de l'interêt général et de la sécurité

Rappelant que l’X est engagée dans une transformation indispensable au maintien de son rang avec sa participation à l’Institut Polytechnique de Paris, François Bouchet a appelé les nouvelles promotions à être à leur tour les garantes du modèle d’excellence et de l’exemplarité qui ont fait la renommée de l’X depuis 225 ans.

La persistance de la menace terroriste, les enjeux de la cybersécurité sans ignorer la résurgence des tensions commerciales et la guerre économique ou encore les défis liés au réchauffement climatique sont autant de risques auxquels tous les pays sont confrontés. Face à ces menaces protéiformes, l’École polytechnique assure la formation aussi bien des futurs officiers, hauts fonctionnaires, chercheurs, dirigeants d’entreprise et  de start up innovantes qui assureront ainsi ensemble le service de l’intérêt général et garantiront la protection de leurs concitoyens.

François Bouchet a aussi souligné que le nombre des ingénieurs sortis de l’X cette année qui ont rejoint l’armée d’active avait sensiblement augmenté par rapport aux années antérieures.

La cérémonie, marquée par le salut au drapeau s’est clôturée par une minute de silence en hommage aux 13 soldats morts pour la France au Mali le 25 novembre et en mémoire du commandant Laurent Germon, membre du personnel militaire de l’Ecole, et tragiquement disparu le 26 novembre.

>A lire aussi: L'X, 225 ans de contribution à la défense de la France

Retrouvez les images du défilé des élèves le 14 juillet 2019: