En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

L’X, 4ème établissement au monde pour la formation de grands patrons

Le Times Higher Education vient de publier l’édition 2017 de son classement "Alma mater index" qui note chaque établissement d'enseignement supérieur en fonction du nombre de dirigeants économiques qu'il a formés, en se basant sur le palmarès Fortune Global 500. L’École polytechnique occupe la 4e place mondiale du classement.

Ils sont onze anciens de l’École polytechnique parmi les plus grands PDG à travers le monde, d’après le classement « Fortune Global 500 » du magazine américain Fortune.  Ce chiffre permet à l’X de figurer au 4e rang mondial de la nouvelle édition "Alma mater index" du Times Higher Education qui classe les établissements universitaires selon le critère du plus grand nombre de dirigeants économiques formés.

L'X occupe la 2e place mondiale en terme de chiffre d'affaires des entreprises dirigées par ses alumni. Les entreprises dirigées par ses anciens affichent un chiffre d'affaires cumulé de 841.33 milliards de dollars, derrière Harvard qui culmine à 1,429.62 milliards de dollars et devant Stanford qui totalise 728.84 milliards de dollars. 

L'université qui a formé le plus grand nombre de dirigeants est Harvard aux Etats-Unis, avec 26 anciens élèves devenus dirigeants de grandes entreprises, suivie de Stanford avec 12 dirigeants.

En France, l’École polytechnique figure à la 2e place derrière HEC qui compte 12 anciens élèves à la tête de grandes entreprises. Au total, huit établissements hexagonaux font partie du top 100 : Mines ParisTech (10e), l’Ena (11e) et l’Insead (13e). Sciences Po arrive au 50e rang, CentraleSupélec au 80e, et l’Essec au 88e.
Ainsi, la France se classe au 3ème rang mondial de la formation des PDG des 500 plus grandes entreprises, derrière les États-Unis et la Chine.