En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

L’X coorganise la 3ème partie du cycle de conférences intergénérationnelles de l’Alliance U7+

“L’innovation scientifique et technologique pour un avenir durable” était au cœur de la troisième table ronde intergénérationnelle de l’Alliance U7+. Celle-ci a réuni les étudiants et enseignants-chercheurs des universités membres de l’Alliance U7+ à travers le monde.

Les participants lors de la 3ème session de la U7+ Intergenerational Roundtable Series

Le cycle de conférences « U7+ Intergenerational Roundtable Series » a permis de poursuivre les discussions sur la Justice intergénérationnelle – le thème du sommet des présidents de l’Alliance U7+ en 2020 – dans un format offrant aux participants la possibilité de discuter librement, indépendamment de leur statut ou de leur âge.

Initié par l’Université Northwestern et le conseil d’étudiants du réseau U7+, ce cycle de tables rondes était divisé en trois parties. Chaque partie était dédiée à un sujet précis :  Les injustices engendrées par la crise climatique et qui affectent les communautés défavorisées plus durement étaient placées au centre de la première partie. Cette session s’est intéressée aussi à l’injustice intergénérationnelle qui résulterait d’un sacrifice du bien-être des générations futures au profit d’une prospérité économique aujourd’hui et dans un futur proche. La seconde partie du cycle des tables rondes a exploré comment les sciences sociales peuvent contribuer à réduire les inégalités de genre et apporter des réponses transformatrices.

Cet été, l’École Polytechnique a coorganisé la troisième table ronde du réseau U7+, dédiée à « l’innovation scientifique et technologique pour un avenir durable ». La table ronde a eu lieu en format virtuel le 29 juin 2021 et a été orchestrée par l’X et l’Université d’Osaka.

Une discussion intergénérationnelle et internationale

Cette troisième session a réuni des participants venant de treize universités dans neuf pays différents. Les panelistes Thierry Rayna, Professeur de Management de l’Innovation à l'École Polytechnique, Atsuro Morita, Professeur à l’université d’Osaka, Shayan Khan, diplômé du programme de Master of Science & Technology de l’X et membre du conseil d’étudiants de l’Alliance U7+, ainsi qu’Émile St-Pierre, étudiant à l’université d’Osaka University, ont débattu ensemble des différents axes pour mettre l’innovation dans les sciences et la technologie au service d’un avenir durable.

Relevant l’importance d’employer l’innovation scientifique et technologique pour diminuer les nuisances sur l’environnement, les intervenants ont souligné que l’innovation doit être comprise également comme un processus de changement social. Les avancées scientifiques et technologiques s’opèrent toujours dans un contexte social et économique précis et ont des incidences sur les différents aspects de la vie quotidienne. Il est crucial de surveiller les risques et effets néfastes qui pourraient émerger des avancées pour la stabilité et la sécurité sociale et environnementale et de promouvoir une innovation responsable qui contribuera à protéger la planète et à inventer un modèle de société plus respectueux de l’impératif climatique, privilégiant une économie plus locale et les circuits courts par exemple.

L’Alliance U7+ : Un engagement unanime pour relever les défis globaux

Le réseau de présidents d’universités U7+ dont l’École polytechnique est membre fondateur constitue un espace de débat et de réflexion sur les défis mondiaux urgents et sur le rôle des universités en tant qu’acteurs engagés dans l’agenda international. Lors du premier sommet en 2019, les présidents ont adopté des principes et engagements concrets pour établir un cadre permettant de mener des actions collectivement. Soulignant la responsabilité et le rôle que les universités jouent dans l’agenda international, leurs engagements ont été rendus publiques pour rappeler l’expertise et le soutien que le monde académique peut apporter aux gouvernements des pays du G7 et au-delà.

Les principes de l’Alliance U7+ ont été publiés dans le Global Briefing Report Review (p.102) du sommet des G7+ 2021, témoignant du rôle déterminant que les universités jouent dans l’agenda mondial.  

Les étudiants, les enseignants-chercheurs et l’administration des universités membres contribuent également de manière décisive à la définition et la mise en œuvre des actions du réseau U7+. A la suite du premier forum mondial des étudiants U7+ en 2020, un groupe d’étudiants très impliqués a fondé le conseil d’étudiants U7+ afin de poursuivre le travail sur les projets envisagés et pour continuer à informer le leadership des universités des observations et recommandations des étudiants au sujet des actions menées par U7+. Le conseil d’étudiants U7+ parle de son engagement dans un article publié dans le G7+ Summit Global Briefing Report 2021 (p.104-105).

Le cycle des conférences intergénérationnelles U7+ a été une occasion supplémentaire de renforcer la participation des étudiants dans la l’Alliance U7+ afin de leur permettre de travailler main dans la main avec les enseignants-chercheurs, les alumni et l’administration sur les challenges sociétaux et environnementaux. Les défis actuels nécessitent une collaboration mondiale et intergénérationnelle forte si nous souhaitons les relever avec succès.

L'enregistrement de la troisième table ronde intergénérationnelle U7+, coorganisée par l’X, est accessible ici.