En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

L'X et le Korea Advanced Institute of Science and Technology signent 3 accords

A l’occasion de la visite d’État en France de la Présidente de la République de Corée, Park Geun-hye, et de l’Année France-Corée 2015-2016, l’X et le Korea Institute of Advanced Science and Technology ont signé trois accords de coopération dans les domaines de l’enseignement supérieur, de la recherche, de l’innovation et de l’entrepreneuriat.

Classées respectivement 40e et 43e des meilleures universités internationales par le QS World University Rankings 2015/2016, l’École polytechnique et KAIST ont signé, à l’occasion de la visite présidentielle coréenne en France le 3 juin 2016, trois accords de coopération académique et entrepreneuriale.

Un soutien mutuel à l’innovation et à l’entrepreneuriat
L’X et KAIST ont tous deux fait du soutien à l’innovation et à l’entrepreneuriat un axe prioritaire de leur stratégie. C’est dans ce cadre que les deux institutions viennent de signer un accord visant à promouvoir l’esprit entrepreneurial et l’innovation auprès de leurs étudiants. Cette coopération prendra la forme d’une plateforme collaborative, « Global Center for Open Research with Enterprises » (G-CORE).

G-CORE vise à mettre en place des programmes entrepreneuriaux, par le biais de collaborations académiques (échanges d’étudiants, summer schools, événements ponctuels tels que des hackathons) et le partage de bonnes pratiques ainsi qu’un travail en réseau afin que les start-ups et porteurs de projets puissent bénéficier de l’écosystème entrepreneurial de l’institution partenaire. Par ailleurs, l’ouverture de cette plateforme permettra également de resserrer les liens entre les laboratoires de l’X et de KAIST et d’identifier les axes stratégiques de développement de projets de recherche, impliquant à la fois les deux établissements et leurs partenaires industriels. Ces échanges de bonnes pratiques permettront, à terme, de stimuler et de soutenir les transferts de technologie.

L’X et KAIST ont d’ores et déjà identifié des domaines de collaboration :
-Intelligence artificielle ;
-Technologies interdisciplinaires de santé ;
-Energies propres et technologies environnementales ;
-Management et design des systèmes industriels complexes ;
-Fabrication additive ;
-Matériaux intelligents.

Soutenir et approfondir la coopération universitaire
Polytechnique et KAIST ont également signé un accord-cadre de coopération académique ainsi qu’un accord de mobilité. Ainsi, à l’accord de double diplôme déjà existant s’ajoute pour les étudiants de deux institutions la possibilité de réaliser un séjour académique non-diplômant dans l’institution partenaire. Ce programme s’adresse aux élèves du cycle ingénieur polytechnicien et aux étudiants de premier ou second cycle à KAIST pour une durée de 4 mois à un an. Les deux institutions s’accordent également sur la possibilité pour leurs élèves de réaliser un stage de recherche au sein de leurs laboratoires respectifs. Chaque élève sera supervisé par deux professeurs, issus de l’X et de KAIST.

La signature de ces trois accords démontre la volonté commune de l’X et  KAIST de développer leurs interactions académiques. Jacques Biot, Président de l’École polytechnique, avait ainsi été invité en qualité de plenary speaker à l’occasion de l’International Presidential Forum de KAIST : « Seeking a New Model of Research Universities in New Era » qui s’est tenu en avril dernier. Il avait clos cette conférence par un keynote speech sur le thème « Comment se préparer à la nouvelle ère de l’industrie 4.0 ? ».

> Lire le communiqué de presse