En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

L’X s'associe à la création d'un laboratoire international sur l’énergie solaire

Le collège doctoral de Sciences et Techniques de Nara (NAIST, Japon), l’École polytechnique et le CNRS s’associent pour créer un laboratoire satellite dédié aux cellules solaires à perovskite à haut rendement.

En visite à l’École polytechnique le 3 février 2016, Naotake Ogasawara, Président de NAIST, a été accueilli par Jacques Biot, Président de l’École polytechnique. Un accord de partenariat créant un laboratoire dédié aux cellules solaires à perovskite à haut rendement entre NAIST, l’École polytechnique et le CNRS a été signé à cette occasion.

Grâce à ce laboratoire, les trois établissements entendent développer des collaborations scientifiques et explorer les technologies avancées de la science des molécules pour contribuer à des innovations futures. Cet accord de partenariat facilitera également les échanges d’étudiants, professeurs et scientifiques.

La création de ce laboratoire est le résultat de huit ans de collaboration entre les chercheurs du Laboratoire de physique des interfaces et couches minces (LPICM, École polytechnique / CNRS) et du laboratoire des Sciences des dispositifs d’information de NAIST.

Plusieurs chercheurs de l’École polytechnique et du CNRS ont été sélectionnés pour se rendre à NAIST en tant que « visiting professors » : Pere Roca i Cabarrocas, Directeur du LPICM ainsi que trois professeurs de son équipe, Yvan Bonnassieux, Erik Johnson et Martin Foldyna. Une ancienne doctorante du LPICM a également été recrutée pour réaliser son post-doctorat à NAIST.
 
> Lire le communiqué de presse