En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

L’X s’engage contre le sexisme

L’École polytechnique a signé un acte d’engagement commun avec 29 grandes entreprises contre le sexisme au travail. Elle s’engage à mettre en œuvre au moins une des huit initiatives de l’acte d’engagement dans les 12 prochains mois.

Mardi 4 décembre 2018, trente entreprises et organisations, dont l’École polytechnique représentée par son Directeur général, François Bouchet, ont signé un acte d’engagement commun pour lutter contre le sexisme dit « ordinaire » au travail, sous le haut patronage de Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations.

Cet acte d’engagement est issu de travaux, menés pendant trois mois par près de 100 représentants des fonctions opérationnelles, dirigeantes et des ressources humaines de ces entreprises et organisations, en partenariat avec Brigitte Grésy, experte des questions d’égalité.

Au travers de l’initiative #StOpE, - dont l’objectif est partager et promouvoir les bonnes pratiques de lutte contre le sexisme et de créer un collectif d’entreprises et d’organisations, et de dirigeantes et dirigeants, engagés sur cette question -, ces dernières s’engagent à déployer au cours de l’année à venir au moins une des huit actions prioritaires suivantes:

1. Afficher et appliquer le principe de tolérance 0
2. Informer pour faire prendre conscience des comportements sexistes (actes, propos, attitudes) et de leurs impacts
3. Former de façon ciblée sur les obligations et les bonnes pratiques de lutte contre le sexisme ordinaire
4. Diffuser des outils pédagogiques aux salariés pour faire face aux agissements sexistes en entreprise
5. Inciter l’ensemble des salariés à contribuer à prévenir, à identifier les comportements sexistes et à réagir face au sexisme ordinaire
6. Prévenir les situations de sexisme et accompagner de manière personnalisée les victimes, témoins et décideurs dans la remontée et la prise en charge des agissements sexistes
7. Sanctionner les comportements répréhensibles et communiquer sur les sanctions associées
8. Mesurer et mettre en place des indicateurs de suivi pour adapter la politique de lutte contre le sexisme ordinaire

Liste des 30 entreprises et organisations partenaires de l’initiative #StOpE :
Accenture – AccorHotels – AccorInvest – The Adecco Group – Air France – Aviva – Axa – BNP Paribas – EDF – Dior – Ecole Polytechnique – Engie – EY – France TV – HPE – IBM – L’Oréal France – Lagardère – Lenovo – LVMH – Michelin – Orange – PageGroup – Schneider Electric – Siemens – Société Générale – SNCF – Solvay – Suez – Total