En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

L’X signataire avec IP Paris du manifeste Planet Tech’Care

Planet Tech’Care rassemble un réseau de partenaires qui visent à accompagner les entreprises pour le développement d’un numérique responsable. Des objectifs en plein accord avec les actions de l’X et d’IP Paris en matière de développement durable.

Le logo de Plant Tech'Care

L’École polytechnique et les autres Écoles membres fondateurs de l’Institut Polytechnique de Paris (l’ENSAE Paris, l’ENSTA Paris, Telecom Paris et Telecom SudParis) ont signé le manifeste Planet Tech’Care, se joignant ainsi à une centaine d’autres organisations du monde de l’enseignement supérieur et de la recherche mais aussi de grandes entreprises de tout secteurs d’activité, acteurs de l’écosystème numérique français qui s’engagent ainsi à réduire leur empreinte environnementale.

Le manifeste et la liste des signataires ont été rendus publics à l’occasion du colloque gouvernemental Numérique et Environnement, organisé conjointement par le Ministère de la Transition écologique, le Ministère de l'Economie, des Finances et de la Relance et le Secrétariat d’Etat en charge de la Transition numérique et des Communications électroniques.

Lancée par Syntec Numérique entouré de ses partenaires, l’initiative Planet Tech’Care  a pour ambition de mettre à la disposition d’acteurs engagés les outils pour réduire leur empreinte environnementale du numérique.

Les signataires du manifeste Planet Tech’Care s’engagent à mesurer puis réduire les impacts environnementaux de leurs produits et services numériques.
Ils s’engagent à sensibiliser leurs parties prenantes afin que tous les acteurs de l’écosystème numérique soient en mesure de contribuer à réduire leurs impacts sur leurs périmètres de responsabilité.

Ces objectifs sont en pleine concordance avec ceux que l’École polytechnique s’est fixée à l’occasion du colloque international « Réflexions : Chercher, former et agir pour le développement durable », organisé dans le cadre du 225e anniversaire de l’X.

Eric Labaye, Président de l’X, avait alors pris au nom de l’Ecole cinq engagements pour marquer son entrée dans l’ère du développement durable : la formation de 100% des élèves au développement durable, la mise en place d’une certification de formation au développement durable, la création d’un centre interdisciplinaire sur les énergies renouvelables, l’objectif d’un campus neutre en carbone et le lancement d’un Challenge international pour imaginer une ville sans carbone.

Ces cinq projets ont tous été réalisés et l’X présentera avant la fin de cette année son plan climat visant à réduire significativement son empreinte carbone. L’Ecole a en particulier participer dans le cadre de l’Institut Polytecnique de Paris au lancement du centre interdisciplinaire Energy4Climate (E4C).  Ce centre pluridisciplinaire rassemble 25 laboratoires et 400 chercheurs qui travaillent sur les problématiques de l’énergie et du climat. E4C a été lauréat en 2019 d’un financement du Programme d’Investissement d’Avenir « Écoles Universitaires de Recherche » (EUR) qui a pour objectif de permettre aux lauréats de renforcer l’impact et l’attractivité internationale de leur recherche et de leurs formations scientifiques. Cette sélection est venue confirmer l’excellence académique de l'Institut Polytechnique de Paris et la pertinence de la création de son Centre interdisciplinaire E4C.

L’implication de l’École polytechnique sur les enjeux environnementaux est dans la lignée de ses missions originelles : promouvoir l’innovation comme moteur de la prospérité, tout en l’enracinant dans une culture de l'intégrité et un sens prononcé de l'intérêt général. Ainsi, un parcours de spécialisation sur les enjeux environnementaux existe depuis plus de 10 ans au sein de la formation d’ingénieur polytechnicien. La montée en puissance des actions de l’École polytechnique en faveur d’un développement durable s’appuie sur des éléments anciens avec un bilan carbone dès 2008 ou un plan vert dès 2011.

Le site de Planet Tech’Care

Le Manifeste Planet Tech’Care