En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

L’X s’illustre à Viva Technology

L’École polytechnique et son accélérateur X-Up étaient présent du 30 juin au 2 juillet au salon Viva Technology à Paris. Entre conférences, remises de prix, pitchs, et démonstrations, les start-up et leur structure d’accompagnement ont exposé l’étendue de leur offre et de leurs innovations.

Du 30 juin au 2 juillet, le salon Viva Technology a accueilli à Paris Expo Porte de Versailles les acteurs de l’écosystème de l’entrepreneuriat et de l’innovation français et international. L’occasion pour l’École polytechnique et son accélérateur X-Up de présenter son offre d’accompagnement, mais aussi de mettre en avant les start-up accompagnées par l’École ou crées par des polytechniciens. L’accélérateur a également profité de l’événement pour rappeler qu’il recrutait sa quatrième promotion.

Les deux jeunes entreprises Instent, qui développe un système de télésurveillance innovant pour les stents afin de prévenir et traiter les maladies cardio-vasculaires, et Cardiologs, qui a mis au point un outil de diagnostic médical automatique pour interpréter les électrocardiogrammes, ont participé, jeudi 30 juin, à une conférence sur la médecine du futur. Ils ont ainsi débattu avec le chirurgien Guy Vallancien de l’impact des nouvelles technologies et de la robotique sur la médecine et l’évolution des traitements.

A lire: Le fondateur d’Instent lauréat du prix MIT Innovateur de moins de 35 ans

A lire: Le big-data révolutionne le diagnostic médical

La Secrétaire d’État chargée du numérique, Axelle Lemaire, s’est également rendue sur le salon à l’occasion du Open Innovation Forum qui réunissait start-up et grands groupes autour de projets d’innovation. Elle est également revenue sur l’Alliance pour l’innovation ouverte, créée en décembre 2015, et dont l’objectif est de fédérer des start-ups, grandes entreprises, ETI, PME et structures d’accompagnement, autour de projets communs d’innovation. L’École polytechnique, est devenue, en juin, le premier établissement d’enseignement supérieur à s’engager dans ce domaine auprès des acteurs sociaux-économiques en adhérant à l’Alliance.

Le géant de l’informatique et des réseaux Cisco organisait sur le salon la remise de prix de son SwitchUp Challenge, destiné à récompenser des start-up mettant « l’Internet of Everything » au service de la société et de l’environnement. Parmi les trois finalistes figuraient deux start-up crées par des polytechniciens : Elum energy, qui développe un logiciel d’intelligence artificielle d’aide au pilotage d’un système de stockage d’énergie couplé à un système de production photovoltaïque, et Ezigain, propose un dispositif de rééducation et d’entraînement à la marche connectée. C’est cette dernière qui a remporté le challenge, avec à la clé, 30 k€ de dotation financière.

Vendredi, le journaliste des Echos, Guillaume Bregeras, s’est arrêté sur le stand pour rencontrer Maxime Giraux, entrepreneur en résidence de l'accélérateur, ainsi que les start-up accélérées au sein d’X-Up et présentes sur le salon.

Enfin, les start-up ont pu exposer leurs offres mais aussi présenter leurs technologies lors de démonstrations en direct. Adok, par exemple, est venue avec son projecteur capable de transformer n’importe quelle surface en tablette tactile.

La start-up Impulsive a, elle, fait voler un drone dans la Drone Aerea, grâce à sa technologie de commande corporelle par gant Pulsit.

Sur le même sujet:

> L’entrepreneuriat à l’X s’affiche à Viva Technology