En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Marie-Paule Cani, professeure à l’X, élue à l’Académie des sciences

Marie-Paule Cani, professeure à l’École polytechnique, a été élue le 18 décembre à l’Académie des sciences. Tatiana Giraud, qui enseigne aussi à l’X, figure également parmi les dix-huit nouveaux élus à l’Académie des sciences.

Marie-Paule Cani, professeure à l'X, a été élue le 18 décembre 2019 à l'Académie des sciences

Marie-Paule Cani, professeure à l’X et chercheuse au Laboratoire d’Informatique (LIX – CNRS/École polytechnique) a été élue le 18 décembre à l’Académie des sciences au titre de l'inter-section des applications des sciences.

Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure, agrégée de mathématiques, Marie-Paule Cani se passionne dès 1987 pour les images de synthèse et l’animation es mondes virtuels et soutient une thèse en informatique graphique en 1990.

En 2011, elle s’est vu décerner le prestigieux EUROGRAPHICS award for Oustanding Technical Contributions, et en 2012 la médaille d’argent du CNRS. Elle est membre de l’Academia Europaea depuis 2013. Elle a occupé la chaire Informatique et Sciences du numérique au Collège de France en 2014-2015 sur le thème « Façonner l’imaginaire, de la création numérique 3D aux mondes virtuel animés » et bénéficié d’un financement de l’European Research Council de 2,5 millions d’euros entre 2012 et 2017.

Ses résultats sur la modélisation informatique des formes en 3D et leur animation ont des applications dans les domaines des jeux et du cinéma, pour la conception d’objets industriels, de simulateurs d’entrainement, ainsi que pour la recherche scientifique.

Membre de l’association Femmes & Sciences, Marie-Paule Cani se bat pour la mixité et la diversité dan les formations et les professions scientifiques, ce qui lui a valu en 2007 le Prix Irène Joliot-Curie pour son mentorat de jeunes doctorantes.

Tatiana Giraud, directrice de recherche au CNRS et directrice adjointe du laboratoire Écologie, Systématique et Évolution (Université Paris Sud/CNRS/AgroParisTech) et professeure figure aussi parmi les dix-huit nouveaux élus à l’Académie des sciences, dans la section biologie intégrative.

Les nouveaux membres seront reçus sous la Coupole de l’Institut de France le 2 juin 2020.

L’Académie des sciences compte à ce jour 284 membres, 115 associés étrangers et 70 correspondants.