En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Maroc : l'X développe des coopérations dans les énergies renouvelables

Le Directeur général de l'École polytechnique, l'ingénieur général de l'armement François Bouchet, s'est rendu au Maroc les 1er et 2 février 2018 afin de conclure une série d'accords de coopération avec certaines des meilleures écoles d'ingénieurs marocaines dans le domaine de la formation de pointe aux énergies solaires et renouvelables.

Avec plus d'une centaine d'inscrits, les Marocains constituent la deuxième nationalité la plus représentée parmi les élèves internationaux accueillis à l'École polytechnique. En outre, une importante communauté d'anciens élèves polytechniciens est présente au Maroc pour y exercer des fonctions à haute responsabilité.

C'est sur ces fondations solides que l'X a souhaité développer ces dernières années des liens de coopération avec les institutions académiques marocaines engagées dans le développement du domaine des énergies renouvelables, un secteur devenu dorénavant prioritaire pour son action au Maroc.

Ainsi, l'X a souhaité engager des coopérations nouvelles portant sur la formation des élèves ingénieurs marocains aux énergies renouvelables, dans le cadre de son programme de Master « Energy Environment: Science Technology and Management (STEEM) ». Celui-ci s'appuie sur une approche multidisciplinaire et transversale des questions énergétiques et des enjeux environnementaux. Les diplômés marocains de ce programme seront prêts à relever les défis de la production et de l'approvisionnement en énergie renouvelable au XXIème siècle.

Le Directeur général de l'X signera lors de sa visite plusieurs accords de formation et d'échanges avec quatre grands établissements de Casablanca et Rabat : l'École Hassania des Travaux Publics (l'EHTP), l'École Mohammadia d'Ingénieurs (l'EMI), l'École Nationale Supérieure des Mines de Rabat (l'ENSMR) et l'École nationale supérieure d'électricité et mécanique (l'ENSEM). Ces accords permettront de former au plus haut niveau les experts marocains du secteur.

S.E M. Khalid Samadi, Secrétaire d'État auprès du Ministre de l'Éducation Nationale, de la Formation Professionnelle, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, chargé de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, assistera le 1er février à la cérémonie de signature des accords entre l'X et les quatre écoles marocaines, un symbole fort de l'engagement du gouvernement marocain dans le développement de la formation et de la recherche en matière d'énergies renouvelables.

La signature de ces accords fait suite à la signature en 2017 d'un accord avec l'Institut de Recherche en Énergie solaire et Énergies nouvelles du Maroc (IRESEN) qui vise à promouvoir les échanges à travers la réalisation conjointe de projets de formation et de recherche et développement dans le domaine du solaire photovoltaïque. Les actions communes s'adosseront aux forces développées par l'École polytechnique en matière d'énergies renouvelables, des couches minces, du photovoltaïque et de l'entrepreneuriat.