En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Médecine personnalisée du cancer : signature d’une convention de mécénat

L’École polytechnique et les Laboratoires Servier viennent de signer une convention de mécénat « enseignement et recherche » portant sur la reconstitution personnalisée du processus tumoral, pour essayer de reproduire la tumeur d’un patient unique.

Alexis Gautreau porteur du projet à l'École polytechnique

La médecine moderne de précision tient compte des spécificités génétiques de la tumeur du patient pour mettre au point des thérapies ciblées bloquant son évolution. L’objectif de ce mécénat est d’initier les élèves du cursus ingénieur et du bachelor de l’École polytechnique à cette médecine personnalisée du cancer en leur proposant d’apprendre grâce à un véritable travail de recherche.

Les élèves et leurs encadrants dans l’équipe du Pr Alexis Gautreau, porteur du projet à l’École polytechnique, essaieront de refaire le chemin qui a conduit à la transformation d’une cellule normale en cellule tumorale en réintroduisant, étape par étape, les mutations identifiées dans la tumeur du patient dans le génome d’une cellule normale. Les tumeurs de plusieurs patientes atteintes de cancer du sein, présentant des capacités métastatiques différentes, seront ainsi reconstituées.

Cette démarche a notamment pour but de créer un « avatar » de la tumeur sur lequel des traitements pourront être testés et de valider expérimentalement les mutations supposées importantes comme responsables du processus cancéreux. Ce travail permet d’espérer découvrir de nouvelles cibles thérapeutiques dans le cancer du sein.

Les élèves se poseront lors de leur travail de recherche de nombreuses questions et les enseignants transmettront leur savoir en réponse à leurs questionnements. Cette démarche pédagogique motive les élèves et rend les notions théoriques plus concrètes. De plus, cette possibilité unique de participer à une recherche originale dans le domaine du cancer donne du sens aux connaissances et devrait susciter des vocations. Ce mécénat conclu pour 5 ans offrira la possibilité d’accumuler les outils et résultats expérimentaux générés par plusieurs promotions d’élèves et d’associer les élèves à des publications de travaux de recherche.