En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Nouvel accord entre le Laboratoire l’optique appliquée et l’Institut Weizmann

A l’occasion d’une conférence scientifique organisée les 27 et 28 Juin en Israël, l’X, le CNRS et l’ENSTA ParisTech, organismes tutelles du Laboratoire d’optique appliquée, ont signé un Mémorandum d’entente avec l’Institut Weizmann pour développer et promouvoir les coopérations en matière de recherche.

Alors que la Saison France-Israël a été inaugurée par le Président de la République le 6 juin 2018, de nombreuses manifestations s’organisent pour promouvoir les collaborations entre les deux états. Les 27 et 28 juin, le Weizmann Institute of Science (WIS) accueille ainsi des chercheurs du CNRS et du Centre de recherche de l’École polytechnique pour une rencontre scientifique. Cette conférence a pour objectif de présenter les dernières avancées scientifiques en matière de Laser, et en même temps de favoriser les échanges et la coopération entre scientifiques du plateau de Saclay et du WIS.

A cette occasion, le WIS et le Laboratoire d’optique appliquée (LOA, une UMR ENSTA ParisTech, CNRS, École polytechnique) ont affirmé leur volonté de collaboration par la signature d’un Mémorandum d’entente qui vise à développer les échanges de chercheurs et d’étudiants entre les deux entités, mais aussi à promouvoir leur recherche conjointe pour une durée de 5 ans.

Les représentants des quatre entités, Patrick MASSIN, Directeur de la formation et de la recherche de l'ENSTA ParisTech, Alain Schuhl, Directeur général délégué à la science du CNRS, Michal Neeman, Vice-présidente du WIS et Jacques Biot, Président de l’École polytechnique, se sont réunis pour la signature de cet accord le 27 juin 2018 à l’ambassade de France, en présence d’Hélène le Gal, ambassadrice de France en Israël.

Enrichir la recherche sur l’accélération laser-plasma

Les collaborations entre le WIS et le LOA ont été initiées par Victor Malka, alors directeur de recherche CNRS au LOA, à la suite de sa nomination comme professeur au département de physique des systèmes complexes du WIS en 2015. Ses recherches portent sur les accélérateurs laser-plasma, un concept imaginé il y a plus de 30 ans pour obtenir des faisceaux de particules aux propriétés inédites. Très énergétiques, extrêmement brillants et accordables en énergie, les accélérateurs laser-plasma ouvrent la voie à de multiples applications sociétales dans des domaines aussi variés que la médecine, la chimie, la biologie, la science des matériaux.

Les collaborations entre le WIS et le LOA ont pour objectif de développer la recherche pour les applications biomédicales, depuis le traitement des cancers jusqu’à l’étude de la biologie des tumeurs, en passant par l’imagerie pour le diagnostic. Pour enrichir cette coopération, Victor Malka intègre un nouveau laboratoire construit pour être dédié à ces thématiques au sein du WIS.

> Pour en savoir plus : Victor Malka présente « L’accélération laser-plasma pour traiter le cancer», à l’occasion du Jeudi de la recherche de l’X du 1er février 2018.