En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Opération Monge : Objectifs doublés en 2022

Pour sa deuxième campagne, l’Opération Monge change d’échelle et double ses objectifs en termes de nombres de lycéennes et lycéens sensibilisés aux études scientifiques et techniques d’excellence par les élèves de la promotion X2021.

Une réunion des X ambassadeurs par le Pôle Diversité et Réussite

Après le succès rencontré par sa première campagne, l’Opération Monge change d’échelle et double ses objectifs en termes de nombre de lycées visités et de lycéennes et lycéens sensibilisés aux études scientifiques et techniques d’excellence pour la nouvelle campagne qui se déroulera de janvier à mars 2022.

Elle mobilisera les élèves polytechniciennes et polytechniciens de la promotion 2021 pour des échanges avec 20.000 lycéennes et lycéens en plein choix de leur orientation dans 400 lycées répartis sur tout le territoire national.

Organisée par le Pôle Diversité et Réussite de l’École polytechnique avec l’appui de l’AX – l’association des anciens élèves de l’X – l’Opération Monge avait, pour sa première édition, permis à 200 élèves de la promotion X2020 d’aller à la rencontre de 12.000 lycéennes et lycéens dans 200 lycées, malgré les restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.

L’Opération Monge vise à promouvoir les formations scientifiques et techniques d’excellence auprès des lycéennes de toute la France grâce à des interventions informatives et incitatives sur les filières des classes préparations aux Grandes Écoles (CPGE), la filière universitaire et les concours d’accès aux Grandes Ecoles d’ingénieurs, en particulier celles de l’Institut Polytechnique de Paris, dont l’École polytechnique.

Elle est aussi l’occasion d’identifier des lycéenne et lycéens qui pourront être accompagnés sur la durée par l'École au travers de Science camps, MOOCs, et opérations de tutorat et mentorat.

Le nom de l'opération a été choisi en référence à la période de fondation de l'Ecole polytechnique. Au lendemain de la Révolution, la jeune république française manquait de cadres scientifiques et techniques et devait réorganiser ses établissements d'enseignement. Un décret du 11 mars 1794 créa alors l'École centrale des travaux publics qui devint École polytechnique en 1795. Pour recruter ses premiers étudiants, Gaspard Monge, l'un des fondateurs de l'X, sillonna le pays à la recherche de talents.

Cette première Opération Monge s’inscrit dans le cadre des engagements pris par l’École polytechnique dans un rapport sur la diversité sociale remis en octobre 2019 et qui proposait dix mesures pour doubler le nombre d’élèves boursiers au sein de son cycle ingénieur en respectant les exigences d’excellence et d’équité qui ont toujours prévalu depuis sa création.