En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

PayFit rejoint le club des licornes françaises

La start-up PayFit, co-fondée par Florian Fournier (X2013), annonce une levée de fonds de 254 millions d’euros, la valorisant plus de deux milliards de dollars et en faisant la première des nouvelles licornes françaises en 2022.

Les co-fondateurs de Payfit

PayFit, co-fondée en 2016 par le polytechnicien Florian Fournier, Firmin Zocchetto et Ghislain de Fontenay, a annoncé le 6 janvoier avoir bouclé une nouvelle levée de fonds de 254 millions deuros qui lui ouvre la porte des Licornes, ces start-up valorisée plus d’un milliard de dollars. L’opération la valorise à plus de 1,8 milliard d’euros (2,04 milliards de dollars).

Après une année 2021 marquée par des levées de fonds records par la French Tech auprès des capitaux risqueurs avec 11,1 milliards d’euros apportés selon la banque d’affaires spécialisée AvoltaPartners, soit le double de 2020, cette année a commencé en fanfare.

Après Payfit, la place de marché Ankorstore est devenue le 10 janvier la 24e licorne française avec une levée de fonds de 250 millions d’euros pour une valorisation de 1,75 milliard d’euros, deux ans seulement après sa création.

Qonto, leader européen de la gestion financière pour les petites et moyennes entreprises et les indépendants a fait état dans la foulée d’une levée de fonds de 486 millions d’euros lui permettant de devenir la 25e licorne française et de se présenter comme la start-up française avec la plus importante valorisation. Un titre que lui a toutefois ravi le jour même le spécialiste du reconditionné, Back Market, qui a levé 450 millions d’euros pour une valorisation de 5,1 milliards d’euros.

PayFit propose un outil d’accompagnement du salarié au quotidien sur les aspects de paie et RH. Le salarié dispose ainsi d’un espace personnel sur lequel il peut accéder à ses bulletins de paie, suivre son temps de travail, poser ses congés et RTT, signaler une absence, ajouter des notes de frais ou encore retrouver son taux de prélèvement à la source.

Payfit a annoncé cette levée de fonds sur son compte LinkedIn, expliquant qu'elle allait lui permettre de continuer le «développement extrêmement rapide» de  l'entreprise. PayFit, qui compte actuellement 700 employés, et prévoit d’en recruter 400 autres cette année pour poursuivre son expansion en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Espagne.

PayFit revendique 6.000 entreprises clientes et s’inscrit dans le mouvement d'automatisation des fonctions support (relations humaines, facturation/recouvrement comptabilité et finance) facturation et recouvrement) dans les PME.