En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X
International

Premiers échanges d'étudiants entre l'X et Caltech

L’École polytechnique a signé en 2013 un accord d’échange historique au niveau master avec le California Institute of Technology (Caltech). Cet accord a permis cette année à deux étudiants de Caltech et à trois polytechniciens de suivre le programme. Rencontre.

L’École polytechnique a signé en mars 2013 un accord historique de double diplôme au niveau Master avec le California Institute of Technology (USA). Cet accord est en effet le premier et l’unique signé par l’institution américaine avec un établissement étranger à ce jour. Il résulte des relations privilégiées établies depuis plusieurs années entre les deux institutions dans le cadre d’échanges réguliers d’étudiants, de visites de professeurs et de scientifiques de renom.

Le programme a permis cette année à deux étudiants de Caltech d’effectuer pendant un an le Master de Mécanique à Polytechnique (spécialité mécanique des solides et mécanique des fluides) et à trois élèves polytechniciens de suivre, au titre de leur 4e année d’études, le Master en aéronautique/Ingénierie de l’espace de Caltech.
C’est le cas de Jean-Pierre Voropaieff et de Léopold Shaabani Ardali, tous deux X2011, qui ont souhaité bénéficier aux Etats-Unis d’une des meilleures formations dans le domaine de l’aérospatial. Approfondir les connaisses acquises à l’X tout en ayant la possibilité de comparer différentes méthodes de travail et bénéficier de la proximité avec la NASA, célèbre agence spatiale Américaine, sont les atouts majeurs selon eux de ce partenariat académique avec Caltech. De retour en France, les polytechniciens souhaitent poursuivre un doctorat à l’École polytechnique dans le domaine du contrôle des écoulements au Laboratoire d'Hydrodynamique (LadHyx) pour Léopold et en mécanique pour Jean-Pierre au sein du Laboratoire de Mécanique des Solides (LMS).


Ryan McMullen et Richard Kennedy, © École Polytechnique Collections, J. Barande

Parallèlement, Ryan McMullen et Richard Kennedy, deux étudiants américains du GALCIT - le département aérospatial en ingénierie et sciences appliquées de Caltech – poursuivent à l’École polytechnique le Master en mécanique des fluides. "J’ai découvert que les plus grandes figures françaises du monde scientifique, comme Lagrange, Poincaré ou encore Gay-Lussac, avaient étudié à Polytechnique", indique Ryan. Ils ont déjà entamé la deuxième partie de leur séjour en France et pensent déjà au stage qu’ils vont pouvoir effectuer dans plusieurs laboratoires français. "Nous avons déjà visité les laboratoires de l’ESPCI ParisTech, de la Sorbonne (UPMC), de l’ENSTA ParisTech et bien sûr ceux de l'X !". expliquent-ils. "Savez-vous qui a étudié à la fois à l’École polytechnique et au GALCIT ? Mandelbrot, célèbre mathematicien franco-américain ! C’est sans aucun doute une expérience qui vaut la peine d’être vécue", se réjouit Ryan.

À travers ce partenariat d’excellence, l'École polytechnique souhaite renforcer son ancrage dans le club des institutions de rang mondial, encourager la mobilité de ses élèves tout en accueillant chez elle les meilleurs étudiants américains et impulser des programmes de recherche communs.