En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

[Série de l'été] Nicolas Mottis - Pilote de cours

De juin à août, retrouvez, chaque mardi et jeudi, le portrait d'un chercheur de l'École polytechnique. Aujourd’hui : Nicolas Mottis, professeur au département Management de l’innovation et entrepreneuriat, a pris la direction académique du nouvel « Executive Master » de l’École polytechnique, un programme destiné aux cadres dirigeants expérimentés.

©Silvère Leprovost

Enseignant, chercheur, membre de comités scientifiques et académiques à travers le monde, Nicolas Mottis est un homme-orchestre. Depuis septembre 2016, il a ajouté une nouvelle corde à son arc en prenant la direction académique du nouvel « Executive Master » de l’École polytechnique, un programme destiné aux cadres dirigeants expérimentés.

Explorer des sources alternatives de performance

« La première promotion est attendue pour septembre prochain. Nous avons conçu le programme et nous devons désormais mettre en place l’équipe et les process », confie Nicolas Mottis, qui a rejoint le département Management de l’innovation et entrepreneuriat en tant que professeur. Le programme s’inscrit dans l’offre de formation continue de l’X et bénéficie de l’expérience de Nicolas Mottis en la matière. Au début des années 2000, il est nommé directeur de l’Essec, alors qu’il y est professeur, et porte alors la Grande école, l’Executive MBA et les MBA spécialisés. Aujourd’hui encore, il cumule ces deux casquettes et dirige l’Executive Master de l’X en parallèle de ses activités de recherche.

Ses sujets de prédilection sont, à l’image de ses nombreuses activités, teintés de diversité. Avec pour point commun le pilotage de la performance : d’une part, dans les projets à forte composante technologique, comme l’ingénierie automobile ou les systèmes d’information ; et d’autre part, dans la gouvernance, et en particulier dans les relations entre dirigeants et marchés financiers. « L’idée est d’examiner la prise en compte de critères environnementaux, sociétaux et de gouvernance dans les choix d’investissements et dans les arbitrages financiers des entreprises », souligne le chercheur. Son idée : explorer des sources alternatives de performance, comme la sécurité, l’environnement ou la diversité.

Faire le lien entre une entreprise et son environnement

Ces aspects, il les explore déjà en 1993 lors de sa thèse en économie à l’École polytechnique. Enclin à faire le lien entre une entreprise et son environnement, entre micro et macroéconomie, il aborde l’influence des actionnaires sur la stratégie des firmes, la rémunération des dirigeants, ainsi que les dysfonctionnements du capitalisme. Il ressent dès lors l’envie de travailler sur la création de valeur autrement que sous l’angle strictement financier. Un chemin qui le mène, depuis près de 10 ans, au cœur des instances nationales et internationales. Ainsi, il est aujourd’hui membre du comité Principles of Responsible Investment des Nations Unies, du panel d’experts de la Plateforme française d’actions globales pour la Responsabilité sociétale des entreprises, et des comités scientifiques du Forum pour l’investissement responsable et du label Investissement socialement responsable lancé par le ministère de l’Économie.

Ces thématiques correspondent à des évolutions fondamentales et structurelles du monde économique. « Aujourd’hui, un dirigeant d’entreprise ne peut pas ignorer le changement climatique ou les questions de bien-être au travail, ni les possibilités offertes par le cycle court, le recyclage ou l’optimisation des consommations », appuie Nicolas Mottis. Alors, le chercheur s’est inspiré de ces idées pour le programme Executive Master. À la fois en articulant les contenus  qui seront proposés aux participants, mais surtout en les invitant à s’emparer de ces nouvelles perspectives à la fois technologiques et économiques.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Retrouvez tous les portraits de chercheurs de notre série de l'été, ici.