En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Sophia Chen lauréate de la bourse L’Oréal-UNESCO

Sophia Chen, chercheuse en physique fondamentale au Laboratoire pour l’Utilisation des Lasers Intenses (LULI) de l’École polytechnique, est l’une des vingt lauréates récompensées le 4 décembre 2014 par le programme "Pour les Femmes et la Science" de la Fondation L’Oréal et l’UNESCO.

Ses recherches contribuent à un enjeu majeur pour le devenir de l’humanité : trouver une nouvelle source d’energie propre. Sophia Chen, post-doctorante au Laboratoire pour l’Utilisation des Lasers Intenses de l’École Polytechnique (LULI), a reçu le 4 décembre dernier, pour ses travaux, une bourse dans le cadre du programme « Pour les Femmes et la Science » mis en oeuvre de la Fondation L’Oréal et l’UNESCO.

Les recherches de Sophia Chen s’inscrivent dans la lignée du défi lancé en 1913 par Niels Bohr, Prix Nobel de physique, de « Mesurer les mécanismes de pertes d’énergie d’ions énergétiques se propageant dans la matière dense ».
En 2013, la chercheuse a mis au point une technique de sélection spectrale d’ions pour pouvoir mesurer spécifiquement leur ralentissement, notamment dans les plasmas. Elle contribue ainsi à un enjeu majeur qui est la possible production d’une source d’énergie propre.

Sélectionnée parmi 561 candidates

Sophia Chen a été selectionnée parmi 561 candidates qui ont postulé en 2014 aux bourses du programme français L’Oréal-UNESCO "Pour les Femmes et la Science". Le jury, présidé par Philippe Taquet, Président de l’Académie des Sciences, a choisi sur dossier dix doctorantes et dix post-doctorantes.

En tant que post-doctorante, travaillant dans un laboratoire ou un institut de recherche français, Sophie Chena a reçu une bourse de 20 000€. Les doctorantes primées, inscrites en avant-dernière année de thèse dans une école doctorale française  et dans un laboratoire de recherche en France, se sont vues attribuer une bourse d’un montant de 15 000€.

Cent vingt jeunes chercheuses récompensées depuis 2007

Depuis la création en 2007 du volet français du programme international L’Oréal-UNESCO For Women in Science, 120 jeunes chercheuses en sciences du vivant et sciences de la matière ont été récompensées pour l’excellence de leur niveau académique, la qualité de leur projet scientique et leur capacité à transmettre leur passion pour la science.

Depuis 1998, et dans un souci de meilleure représentation des femmes dans les carrières scientifiques, la Fondation L’Oréal et l’UNESCO récompensent des femmes scientifiques au parcours remarquable et encouragent de jeunes chercheuses, à travers le programme « Pour les Femmes et la Science ».