En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Tatiana Novikova lauréate 2020 du Prix G.G. Stokes

Chercheuse au Laboratoire de Physique des Interfaces et des Couches Minces, Tatiana Novikova est lauréate du Prix G.G. Stokes de la Société internationale d’optique et photonique SPIE. Ce prix récompense ses recherches en optique, en particulier l’étude de la propagation de la lumière polarisée à travers l’atmosphère et les tissus biologiques.

Le Prix SPIE G. G. Stokes en polarisation optique est décerné pour une contribution exceptionnelle au domaine de la polarisation optique. Cette année, il revient à Tatiana Novikova, chercheuse au Laboratoire de Physique des Interfaces et des Couches Minces* au sein duquel elle dirige le groupe de recherche d’Optique appliquée et polarimétrie.

Les recherches actuelles de Tatiana Novikova portent sur la modélisation de l’interaction de la lumière polarisée avec les milieux complexes, sur la polarimétrie de Mueller et sur des applications en génie biomédical, pour la détection de cibles dans des milieux troubles et pour la métrologie en microélectronique. Tatiana s’intéresse plus particulièrement l'interaction des ondes électromagnétiques polarisées avec des milieux diffusants anisotropes (dont les propriétés de la lumière dépendent de la direction) et aux applications métrologiques et médicales qui en découlent. Les méthodes qu’elle développe au sein de son groupe de recherche sur la propagation de la lumière polarisée à travers les tissus biologiques peuvent en particulier aboutir au diagnostic non invasif de cancers.

La polarisation, une propriété de la lumière

En effet, la polarisation est l’une des propriétés optiques qui renseigne sur l’orientation de l’oscillation des ondes électromagnétiques qui composent la lumière. Cette polarisation dépend à la fois de la façon dont est émise la lumière (Soleil, lampe, laser, etc.), mais également des milieux qu’elle traverse qui modifient ces oscillations. Ce phénomène est utilisé pour de nombreuses applications, de l’études de contraintes dans les matériaux jusqu’au lunette passives dans les cinémas 3D.

En étudiant cette propriété de la lumière au travers de milieux hétérogènes comme l’atmosphère, les empilements multicouches des puces de microélectronique ou les tissus biologiques, les travaux de Tatiana Novikova permettent à la fois de modéliser le comportement de la polarisation, mais aussi de mesurer des variations afin d’aboutir par exemple à l’évaluation de la performance de lithographie ou au dépistage du cancer du col de l’utérus.

Ce prix, décerné par la communauté scientifique de l'optique polarisée à Tatiana Novikova, est une reconnaissance du caractère innovant de sa recherche fondamentale et appliquée réalisée à l'Ecole Polytechnique. Il récompense les travaux sur la polarisation réalisés au LPICM au cours des 30 dernières années sous la direction de Bernard Drevillon, puis Antonello de Martino et poursuivis actuellement dans le groupe de Tatiana.

*Une Unité mixte de recherche CNRS/École polytechnique - IP Paris