En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Un nouveau Groupement d’intérêt scientifique pour la fabrication additive

Initiative nationale menée par le CNRS, le Groupement d’intérêt scientifique « Hautes énergies en fabrication additive » est créé sous la direction d’Éric Charkaluk, professeur à l’X et expert en fabrication additive. Il a pour but d’augmenter la diffusion des usages de la fabrication additive en levant les verrous auxquels l’industrie fait face.

Utilisée principalement dans de nombreux secteurs industriels tels que le transport, le spatial, le biomédical ou encore la défense, la fabrication additive est en développement constant. Afin d’apporter des solutions aux problématiques pour le développement de la fabrication additive au sein des différentes industries, douze laboratoires de recherche du CNRS et un département de l’Office national d'études et de recherches aérospatiales (Onera) ont formé le Groupement d’intérêt scientifique (GIS) « Hautes énergies en fabrication additive ». Il est placé sous la direction d’Éric Charkaluk, Directeur de recherche CNRS au sein du Laboratoire de mécanique des solides (LMS*), professeur à l’École polytechnique et expert en fabrication additive.

Le GIS s’intéresse principalement à l’impression 3D du métal et de la céramique, matériaux très utilisés dans l’industrie. A l’heure actuelle, la fabrication additive permet d’obtenir des objets aux propriétés inédites, non réalisables par des procédés conventionnels. Développer ses usages et lever les verrous pour la généralisation de son utilisation permettrait en outre de rendre certaines chaînes logistiques plus résilientes, notamment dans le contexte de crises.

Six groupes thématiques composent le GIS, chaque thème étant copiloté par deux laboratoires. A l’École, deux laboratoires sont impliqués : le Centre de mathématiques appliquées (CMAP*), avec Grégoire Allaire en tant que responsable scientifique du groupe thématique portant sur la simulation numérique et l’optimisation, et le LMS avec Éric Charkaluk, directeur du Groupement.

*LMS : une unité mixte de recherche CNRS, École polytechnique - Institut Polytechnique de Paris
CMAP : une unité mixte de recherche CNRS, École polytechnique - Institut Polytechnique de Paris