En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

X-Up, appel à candidatures promo #14

Le programme d’incubation pour startups deeptech early stage X-Up de l’Ecole polytechnique lance son appel à candidatures du 20 septembre au 15 novembre 2021. A cette occasion, Roberta Camera, Responsable du programme d’incubation X-Up, répond aux questions de Dixit.

visuel de l'appel à candidatures pour la 14e promotion de l'incubateur X-Up

Qu’est-ce que X-Up ?

Roberta Camera - X-Up est le programme d’incubation de l’Ecole polytechnique pour startups deeptech early stages. Nous souhaitons aider des startups issues du monde de la recherche (ou qui utilisent une technologie déjà existante et qui l’adaptent à leur solution). Nous n’aidons pas uniquement des projets issus des laboratoires de l’X mais d’autres laboratoires également, en France et à l’étranger, pour amener leur produit sur le marché. En général, ce sont des groupes de chercheurs qui ont déjà développé une technologie et qui souhaitent l’amener sur le marché.

L’incubateur donne l’opportunité d’être dans un environnement entrepreneurial unique qui permet d’échanger avec les autres startups, d’être proche des laboratoires de l’X ainsi que des étudiants de l’X. Ils peuvent travailler sur des projets des startups grâce au dispositif PSC (Projet Scientifique Collectif), où les startups peuvent proposer leur projet aux étudiants et collaborer avec eux. C’est un programme à la fois intensif mais aussi très personnalisé au vu de la taille des promotions, qui permet de répondre aux besoins spécifiques de chacun. On peut dire que c’est un incubateur boutique, à taille humaine, qui apporte une approche très personnalisée sur les besoins de chaque startup.

C’est également un lieu d’échange unique avec une expertise pointue sur la partie prototypage grâce à la présence du X-Fab, un espace de prototypage de plus de 1000m².

La présence de l’incubateur et de l’Ecole polytechnique dans l’Institut Polytechnique de Paris est un grand avantage étant donné que cela permet d’avoir accès à des experts de toutes les écoles.

L'équipe du Drahi-X Novation Center

Qui peut candidater à X-Up ? Quel doit être le niveau de développement des startups ?

RC - Des personnes qui ont les compétences technologiques pour développer leur technologie peuvent candidater. En ce qui concerne le niveau de développement, on souhaite avoir une technologie qui fonctionne, qui a été testée dans un laboratoire et qui n’est pas seulement une idée.

Sur l’échelle du TRL (Technology Readiness Level ou niveau de maturité technologique), le projet doit être au niveau 3. C’est-à-dire que le projet doit avoir des preuves analytiques ou expérimentales des principales fonctions et/ou caractéristiques du concept, après la recherche technologique fondamentale.

De plus, il faut démontrer que l’innovation technologique répond à un réel besoin du marché. Même si la technologie n’est pas encore développée, les porteurs de projet doivent avoir les compétences techniques nécessaires pour la développer. L’équipe doit être composée de deux personnes minimums et avoir une approche très ouverte et dans l’écoute.

Comment se fait la sélection et sur quels critères ?

RC - La sélection est structurée en 3 étapes. D’abord, sur dossier : les startups doivent remplir un dossier et le poster sur boost, qui est notre plateforme pour les appels à candidature, qui ouvrira du 20 septembre au 15 novembre pour la promo #14.

Par la suite, les projets sélectionnés sur dossier pitchent devant un comité interne de l’Ecole polytechnique, qui choisit quels projets seront invités à participer au bac à sable.

Pendant la troisième étape du bac à sable, les startups sont invitées à l’X pendant deux semaines afin de mieux connaître les équipes, le projet technologique, la proposition de valeur, toute la partie business et les challenger. A la fin des deux semaines, un comité externe composé d’investisseurs, de membres internes à l’Ecole polytechnique, des grands groupes vont décider quelques startups intègrent la période d’incubation complète. Cette troisième étape vise à comprendre si les équipes sont prêtes à se lancer sur le marché et voir s’il est possible de travailler avec.

Combien de temps dure le programme et en quoi consiste-t-il ?

RC - Le programme dure six mois, composé de deux semaines de pré incubation et cinq mois et demi d’incubation. On aide les startups sur différents volets. Etant donné qu’il s’agit de startups early stage, elles sont dans les prémices de leur création d’entreprise donc on les aide sur toutes les bases : côté création d’entreprise à 360, comptabilité, juridique. On les accompagne également sur la partie stratégie de financement grâce aux experts au sein du programme d’incubation qui créent une roadmap de financement afin de comprendre toutes les étapes du financement en France.

On les prépare à leur première levée de fonds, qui arrive à la fin du programme à la suite du Demo Day. C’est un évènement qui regroupe des investisseurs pendant lequel les startups présentent leurs projets, ce qui engage des discussions avec des investisseurs. Une experte en communication les aide à se préparer à ce pitch.

On les aide également sur la partie prototypage et produit. On profite de l’expérience de notre équipe en prototypage mais surtout de notre Fab lab de 1000m², ce qui leur permet de développer et de travailler sur un prototype. Ils peuvent ainsi créer des séries préindustrielles.

Pourriez-vous citer des exemples d’ateliers de X-Up ?

RC - On a beaucoup d’ateliers. Le programme est structuré en différents piliers : l’un d’eux est la formation intensive où toutes les startups doivent assister à des ateliers sur la base de l’entrepreneuriat. On organise des ateliers du lundi au mercredi, chaque semaine pendant six mois.

Voilà certains ateliers phares de notre programme :

- Comment protéger vos inventions ?

- Comment définir son MVP (Minimum Valuable Product) ?

- Du prototypage à l’industrialisation

- Comment travailler avec des grands groupes ?

- Comment définir son prix ?

Chaque mois de l’incubation est dédié à un thème : vision produit et prototypage, business model et sales, business plan et team, fundraising et communication, internationalisation et scale-up.

On a également des échanges avec des incubateurs à l’international, comme par exemple Skydeck, l’incubateur de l’université de Berkeley avec lequel nous avons un partenariat. Dans le futur, nous pourrons envoyer des startups issues de X-Up aux Etats-Unis pour assister au programme de Skydeck.

Comment le lien est-il fait avec les investisseurs durant le programme ?

RC - Des investisseurs intéressés à investir dans des startups deeptech early stage sont invités au Demo Day. On échange avec les investisseurs au fur et à mesure de l’incubation sans présenter les startups. On souhaite que les startups soient concentrées sur le développement de leur produit. 3 pitch d’entrainement sont réalisés au cours de l’incubation avec des investisseurs amis de l’Ecole polytechnique de notre réseau, qui rencontrent les startups pour les challenger. Ils donnent leur retour et les startups se préparent au fur et à mesure au Demo Day. Cela permet de leur faire comprendre la mentalité, les critères d’investissement et ils peuvent mieux cibler leur pitch et le faire évoluer.

Le Demo Day regroupe à la fois les projets issus de X-Up (9 startups au maximum) mais aussi des projets de notre communauté entrepreneuriale (anciens X-Up ou X-Tech), projets de polytechniciens qui souhaitent être présentés.

De plus, la création du Fond Polytechnique Ventures, dédié aux startups de l’écosystème de l’X dont les startups issues de X-Up est un avantage majeur.

Informez - vous et candidatez pour faire partie de la nouvelle promotion X-Up #14 : ici  

Incrivez-vous à nos sessions d'information en ligne le 14.10 :

A 12h : https://www.eventbrite.fr/e/172588385507

A 16h30 : https://www.eventbrite.fr/e/172602277057