En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Yves Meyer, ancien professeur à l’X, remporte le prix Abel de mathématiques

Le mathématicien français Yves Meyer, professeur émérite à l’ENS Paris-Saclay et ancien professeur à l’École polytechnique, est lauréat du prix Abel 2017. L’académie norvégienne des sciences et des lettres lui a attribué cette récompense le 21 mars dernier "pour son rôle central dans la théorie mathématique des ondelettes".

Il est le quatrième mathématicien français à recevoir ce prix depuis sa première attribution en 2003, après Jean-Pierre Serre (2003), Jacques Tits (2008) et Mikhail Léonidovich Gromov (2009). Yves Meyer, 77 ans, est récompensé « pour son rôle majeur dans le développement de la théorie mathématique des ondelettes ».

Ces travaux ont des applications dans de nombreux domaines, a rappelé l’académie norvégienne des sciences et des lettres, tels que : l’analyse harmonique appliquée et numérique, la compression de données, la réduction de bruit, l’imagerie médicale, l’archivage, le cinéma numérique, la déconvolution des images du télescope spatial Hubble et la récente détection par l’observatoire LIGO des ondes gravitationnelles créées par la collision de deux trous noirs.

Yves Meyer a été professeur à l’École polytechnique d'octobre 1980 à octobre 1985, et il a été l’un des animateurs du séminaire « Équations aux dérivées partielles » qui s’appelait alors « Séminaire Goulaouic-Meyer-Schwartz ». Le mathématicien, membre de l’Académie de sciences, avait déjà reçu les prix Salem en 1970 et Gauss en 2010.