En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X
Campus

Les ambitions du nouveau Bureau des Élèves de l’X

La Lucky Lukès a été élue à la tête du bureau des élèves de l’École polytechnique, appelée la Kès. Trois projets au programme : accueil des admissibles, la communication de la Kès à l’extérieur de l’École et l’intégration des élèves internationaux et en master.

Depuis le mercredi 03 décembre 2014, 16 Cowboys, « qui percutent plus vite que leurs ombres », font régner l’ordre et la justice sur le campus de l’École polytechnique. Après une semaine de campagne acharnée, la Lucky Lukès a été élue par les polytechniciens pour remplacer la United Kèsdom au bureau des élèves. Le nouveau BDE représentera les polytechniciens pendant un an.

Bottes de cheval et stetson ont ainsi remplacé les chapeaux melons et les sachets de thé Earl Grey de la Ukès. « Ce qui a fait la différence ? Notre esprit de cohésion et notre bonne humeur collective qui a survécu à toutes les épreuves. On doit aussi notre victoire à la centaine de bénévoles qui nous ont soutenus pendant la campagne », souligne la Lucky Lukès.
 
Trois ambitions pour 2015

Dans leur cahier des charges, les Lucky Lukessiers ont inscrit trois nouvelles ambitions : améliorer l’accueil des admissibles pendant les oraux du concours en créant un lieu central de rencontre,  inciter les étudiants étrangers et en master à intégrer les associations afin de renforcer leur sentiment d’appartenance à l’École polytechnique, et mettre en place un site internet à destination du public extérieur pour mieux communiquer sur la vie du campus.
 
Pour l’aider à accomplir ses missions, la Lucky Lukès a créé deux nouveaux postes : le kessier Communication, qui fait le lien entre les élèves, l’administration et l’extérieur, et le kessier secrétaire général, nouvel expert juridique des associations à gros budgets.

Tous les ans, la campagne d’élection de la nouvelle Kès est un moment fort dans la vie étudiante des polytechniciens. Du 24 novembre au 03 décembre 2014, la Lucky Lukès affrontait la Walt Diskès et la ToutanKèsmon pour conquérir les faveurs des polytechniciens des promotions 2012 et 2013, seules autorisées à voter. Pendant une semaine, le campus de l’École polytechnique avait ainsi des allures de dessins animés Walt Disney, de bandes dessinées ou encore de plateau de cinéma. Au programme de la campagne : tour du campus sur le dos d’un dromadaire, cours de natation dans une piscine remplie de Maïzena,  ou encore saltos sur des châteaux gonflables !

Un rôle d’animation et de représentation  

« Faire partie de la Kès, cela signifie s’investir pour les autres au quotidien. C’est aussi un travail prenant mais très gratifiant qu’il faut gérer en parallèle des cours », expliquent les nouveaux kessiers. Les missions confiées au BDE de polytechnique sont en effet nombreuses : organisation d’évènements, élaboration de nouveaux partenariats avec les entreprises, universités et écoles, soutien des élèves au conseil des études, maintien des liens entre les promotions, gestion et contrôle des comptes des 200 associations étudiantes, collecte des cotisations, représentation des élèves auprès de l’administration militaire, de la direction et du public extérieur, aide à l’intégration des élèves étrangers…

Les polytechniciens sont rassurés, cow-boys et chasseurs de primes veillent au quotidien sur leur bien-être.
 
Chic à la Lucky Lukès !