En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

La Fondation Daniel et Nina Carasso en visite au laboratoire d'Hydrodynamique de l'X

La Fondation de l’École polytechnique a accueilli, le jeudi 12 février, sur le campus de l’X, la Fondation Daniel et Nina Carasso dans le cadre de son engagement de Grand donateur.
Pour la première fois, une délégation de la Fondation Daniel et Nina Carasso, comprenant Marie-Stéphane Maradeix, Déléguée générale, et Anastassia Makridou-Bretonneau,  spécialiste en arts contemporains, Responsable du programme « Art citoyen », s’est rendue à l’X. Suite à sa décision de soutenir l’approche « Art et Sciences » sur six projets distincts au sein du LadHyx -Laboratoire d’Hydrodynamique de l’X - la délégation a pu rencontrer et échanger durant toute une journée avec chercheurs, élèves et artistes œuvrant dans cette thématique. 
Jean-Marc Chomaz, Directeur de recherche au LadHyx, et Anaïs Tondeur, artiste diplômée du Royal College of Art de Londres, ont ainsi présenté l’un de leurs projets, Mémoires de l’Océan, une enquête sur les causes possibles d’une disparition fictive de l’île de Nuuk en 2012. L’idée : aborder la question du changement climatique et du devenir de la circulation océanique profonde à travers une installation artistique mettant en récit des questions liées à l’évolution des savoirs. 
Grâce à la Fondation Daniel et Nina Carasso, le LadHyx a la possibilité d’accueillir à l’X des artistes en résidence comme Anaïs Tondeur, au sein du laboratoire, ce dont se félicite Christophe Clanet, Directeur du LadHyx. Depuis sa création en 1990, le LadHyx encourage la collaboration de scientifiques et d’artistes de toutes disciplines. Pour Jean-Marc Chomaz, en combinant une réflexion artistique et scientifique, on construit les problématiques d’une manière différente, afin de répondre aux questions complexes auxquelles la société attend des réponses de la science. En mêlant l’art et la science, on construit un langage, un dialogue, avec la société. L’art permet de cette façon de révéler la dimension sensible de la science, son imaginaire, et ainsi de mieux la partager avec la société. 
Durant cette journée, les représentantes de la Fondation Daniel et Nina Carasso ont rencontré divers acteurs de l’École, tels que Frank Pacard, Directeur de l’Enseignement et de la Recherche à l’X et Jean-Bernard Lartigue, Délégué général de la FX. Elles ont également partagé un temps de convivialité et de discussions avec des élèves Polytechniciens du Binet Bozar et du Projet Scientifique Collectif Arts et Sciences.
 
> Grand donateur du cercle Monge ?  La Fondation de l’École polytechnique se charge de vous organiser une rencontre privilégiée sur le campus.
Contact : Laurent Mellier