En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des mesures de suivi d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Conditions d'admission

L'École Polytechnique offre 30 places aux candidats français issus de la filière universitaire, et quelques places à des candidats étrangers étudiants en France.
Cette filière concerne des étudiants de nationalité française issus des universités françaises ou étrangères ainsi que les étudiants de nationalité étrangères étudiants en France. Les étudiants en 1ère année HEC , inscrits en parallèle en L3 de mathématiques peuvent également candidater. Les candidats ne peuvent, au titre d'une année, se présenter dans une autre filière du concours.
En outre, ils ne doivent pas avoir, en règle générale, suivi le cursus des classes préparatoires aux grandes écoles françaises au cours de l'année scolaire du concours et au cours de l'année précédente.

Les conditions

  • Pour les candidats français : être âgé de 17 ans accomplis au 1er septembre de l'année du concours, et de moins de 23 ans au 1er janvier ;
  • Avoir obtenu le baccalauréat ou un titre exigé pour l'accès à l'enseignement supérieur dans un pays étranger moins de trois ans avant le 1er janvier de l'année du concours, sauf circonstances exceptionnelles dûment justifiées ;
  • Ne pas être ou avoir été inscrit en seconde année d'une classe préparatoire aux écoles d'ingénieurs ;
  • Avoir obtenu une moyenne égale ou supérieure à 13 sur 20 en seconde année de licence de sciences ou de sciences et technologie portant sur l'une ou plusieurs des mentions suivantes : mathématiques, informatique, mécanique, physique ou chimie ;
  • Etre inscrit dans une université en vue d'obtenir une licence (année L3) ou en première année de magistère, dans le cadre du secteur sciences et technologie dans l'un des domaines suivants: mathématiques, informatique, mécanique, physique ou chimie ;
  • Remplir les conditions d'aptitude physique fixées par le ministre de la défense, et vérifiées au moment de l'admission par le médecin chef de l'École ;
  • N'avoir encouru aucune condamnation qui entraînerait la perte de son grade pour un officier de réserve.

Les étudiants français effectuant des études supérieures scientifiques à l'étranger sont autorisés à concourir à la fin de leur troisième année d'études universitaires. Les conditions de diplômes exigées ci-dessus sont remplacées par des conditions équivalentes sur les diplômes sanctionnant les trois premières années d'études dans leur université d'origine.